École à la maison Vie Familiale

5 choses que l’on entend en faisant l’école à la maison

Lorsque l’on se lance pour l’école à la maison, on redoute en premier temps les avis de notre entourage, et plus précisément les critiques. Celles-ci se ressemblent quasiment toutes , puisque les personnes, ne connaissant pas ce domaine, s’interrogent sur les mêmes faits. Il y en a des choses que l’on entend lorsque l’on fait l’école à la maison !

Les 5 choses que l’on entend en faisant l’école à la maison

“Tu n’y arriveras jamais !”

Il s’agit de la première remarque ! Effectivement, celle-ci est peu constructive. Le parent qui décide d’instruire son enfant à domicile peut y arriver. Il existe différents outils mis à sa disposition qui peuvent ainsi l’aider dans cette belle aventure, notamment les cours par correspondance (CPC). Le parent souscrit une année de cours, à distance, qu’il reçoit directement à son domicile. Ces cours sont d’une grande aide puisque le parent n’aura aucun effort concrêt à réaliser et n’aura nullement le rôle d’enseignant. Il prendra plutôt le statut de transmetteur, en communiquant simplement les cours à son enfant. S’il ne connaît pas le cours ? Nulle inquiétude, il pourra ainsi découvrir avec son enfant, et il s’agit là d’une belle richesse.

“Tu n’as aucun diplôme, c’est impossible de faire l’école à la maison !”

Il faut savoir, contrairement aux idées reçues, que faire l’école à la maison ne nécessite aucun diplôme. Le parent, d’ailleurs, n’a aucunement le droit de se justifier sur cela lors des contrôles. Un parent qui n’a aucun diplôme peut enseigner tout aussi bien qu’un parent qui a un master. Lors d’une instruction à domicile, le but n’étant pas le nombre de connaissances mais la méthodologie d’enseignement (manière d’enseigner). Aucune obligation à apprendre en étant assis sur une chaise avec des manuels. On peut apprendre de façon bien moins formelle et plus ludique. Il est donc important que le parent puisse être imaginatif afin de pouvoir amener un apprentissage vers le plaisir.

“Tes enfants ne seront pas sociables”

L’aventure école à la maison est toujours associé au manque de socialisation. Les personnes extérieures pensent toutes que l’enfant ne sera pas sociable. Dans un premier temps, savons-nous réellement ce qu’est la socialisation ? La socialisation, c’est RECHERCHER et ENTRETENIR des relations.

Prenons pour exemple deux enfants du même âge : Khadija et Mohammed.

  • Khadija est scolarisée à l’école publique en CP. Elle a une maîtresse, 28 camarades, a cours chaque jour dans une salle de classe et effectue une sortie annuelle.
  • Mohammed, quant à lui, est scolarisé à domicile, en CP également. Ce garçon reçoit l’instruction par sa maman, mais aussi par son papa. Il a un frère et une soeur, fait cours dans sa maison, son jardin, au parc, en voiture ou au Maroc quand il part en vacances. Mohammed  effectue 4 sorties par semaine, un voyage par an et une grande sortie annuelle.

Qui de Khadija ou Mohammed a une vie sociale ? Qui recherche et entretient des relations nombreuses et différentes ?

Vous l’avez compris, la socialisation, c’est des lieux différents, des personnes différentes, des cultures différentes. Et non être dans un même endroit avec les mêmes personnes en permanence.

En faisant le choix de l’école à la maison, beaucoup de parents misent en premier lieu sur la liberté. Cette liberté de sortir, de faire de multiples activités, de diversifier, de voyager et rencontrer de personnes de tout horizon. Là est là socialisation.

“L’école est obligatoire, tu es hors la loi !”

Mauvaise réponse ! L’école n’est pas obligatoire ! Mais c’est l’instruction qui l’est :

L’instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l’un d’entre eux, ou toute personne de leur choix. Un service public de l’enseignement à distance est organisé notamment pour assurer l’instruction des enfants qui ne peuvent être scolarisés dans une école ou dans un établissement scolaire.

Article L131-2 

L’instruction obligatoire est actuellement fixée à 6 ans, mais passera à la rentrée 2019 à 3 ans.

N’oubliez pas : l’école n’est pas obligatoire, l’instruction quant à elle oui !

“Tu vas te ruiner !”

Faire l’école à la maison, ce sont des économies de temps. Et d’argent aussi. Les dépenses scolaires peuvent être conséquentes, surtout en avançant au fil des niveaux : manuels scolaires hors de prix, trajets, cantine… En optant pour une instruction à domicile, on privilégie la liberté, sans contrainte. Ainsi si je ne souhaite pas suivre tel programme scolaire et régler 10 manuels à 15€ l’unité, je ne le ferais pas. Si je souhaite avec une scolarisation au carré, je m’orienterai vers des cours par correspondance. Mon enfant sera considéré comme scolarisé, ainsi je pourrais percevoir l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) qui me permettra de couvrir certains frais.

Vous l’avez compris les Muslimette, la totalité des interrogations d’autrui est bien souvent dû à un manque de connaissance de l’école à la maison. A chaque question sa sage explication !

Quant à vous, quelles sont vos interrogations sur l’école à la maison ? Ou, si vous pratiquez, quelles sont les critiques que vous recevez ?

Umm Nour, fondatrice des blogs Ummacademy, Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF. Mamans de 3 enfants instruits à domicile depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages.

A propos de l'auteur

Ummacademy

Umm Nour, fondatrice des blogs Ummacademy, Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF. Mamans de 3 enfants instruits à domicile depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages.

7 Commentaires

Clique ici pour ajouter ton commentaire

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

luctus id, nec Praesent pulvinar dolor Sed

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest