Santé

La boulimie, une maladie silencieuse…

boulimie

La boulimie est considérée comme un trouble du comportement alimentaire (TSA) qui fût mis en évidence dans les années 70. Ce trouble touche essentiellement les femmes. Nous avons décidé de vous en parler aujourd’hui, car beaucoup d’entre nous souffrent de cette maladie, et se sentent incomprises. Il est possible de sortir de cette spirale alimentaire, et de vivre plus sainement, avant tout avec l’aide d’Allah ‘azza wa djal.

Les symptômes de la boulimie

→ Des phases de suralimentation, où la personne va consommer une quantité excessive de nourriture, sans pour autant avoir une sensation de faim ou de plaisir, cette phase pourra atteindre le point de l’inconfort ou de la douleur.

→ Des phases de jeûne durant lesquelles la personne atteinte de boulimie pensera pouvoir rétablir sa prise de poids.

→ Dans certains cas, des vomissements provoqués après avoir mangé. Ou encore la prise de diurétiques, de laxatifs ou de lavements.

→ Une pratique sportive intensive.

→ Des sautes d’humeur, irritabilité, tristesse, culpabilité, honte et souvent isolement.

→ La personne atteinte de boulimie se préoccupe anormalement  de son corps et de son poids, cela aboutit à une vision déformée négative de l’image de son corps.

Quelles en sont les causes?

A ce jour, de nombreuses études sont menées sur la boulimie mais les causes exactes de ce trouble sont encore méconnues. Toutefois, des hypothèses, encore à l’étude, tentent d’expliquer la survenue de celle-ci.  Les chercheurs pensent que de nombreux facteurs seraient à l’origine de la boulimie notamment des facteurs génétiques, neuroendocriniens,  psychologiques, familiaux et  sociaux.  Ce trouble alimentaire serait lié à une crise compulsive ainsi qu’à une perte de contrôle de l’esprit sur le corps.

Certains spécialistes considèrent la boulimie comme une dépendance à la nourriture. Dans une démarche similaire, cette dépendance est bien souvent utilisée pour soulager une souffrance ou encore un mal être, afin d’apporter un certain réconfort par les aliments, un temps pendant lequel plus rien n’a d’importance. Une fois “remplie”, une personne boulimique ne trouve parfois plus que de tristes moyens pour se libérer : vomir, ou prendre des diurétiques. Ce qui en fait un trouble difficile à éradiquer, est le fait que la nourriture est présente partout, et accessible à tous. Ce trouble alimentaire pourrait être lié :

→ Au dogme de l’alimentation, manger sain, équilibré, léger.

→ A des propos blessants de la part de proches, de camarades ou de collègues sur la silhouette ou le poids de la personne en question.

→ A une rupture sentimentale ou encore à un traumatisme.

Bien souvent, ce sont les femmes qui en sont les premières victimes, et les adolescentes, le tout favorisé par une pression sociale où le culte du corps et de la minceur prennent une place démesurée.

Comment soigner la boulimie?

Comme pour toutes maladies, il est conseillé de privilégier dans un premier temps, la lecture du Coran et la pratique de la roqya.
Ensuite, il faut envisager une prise en charge axé sur trois plans :

→ le plan nutritionnel : retrouver et garder un poids optimal, manger normalement, en prenant son temps et diversifier son alimentation en renouant notamment avec des aliments tabous par exemple. Ce travail peut se faire avec des personnes compétentes telles que des nutritionnistes par exemple.

→ le plan comportemental : retrouver un rapport sain avec la nourriture, sans peur ni obsession et de façon apaisée, apprendre à exprimer ses émotions autrement qu’avec de la nourriture, en faisant du sport par exemple.

→ le plan psychologique :  Il faut en parler et trouver les causes de ce trouble et de ce mal être, travailler sur le regard des autres afin de retrouver l’estime de soi.

 A savoir :

La guérison de la boulimie peut prendre du temps mais il faut avancer pas à pas, avec l’aide d’Allah, en multipliant les dou’as et les prières nocturnes, et n’oubliez jamais que la victoire vient d’Allah ‘azza wa djal.

4 Commentaires

Ajouter un commentaire

  • As salamu ‘Aleykum
    Gloire à Allah azzawajel qui est capable de toute chose, je m’en suis sortie grâce à Lui Al hamduliLlâh. La clef est de faire confiance au Tout Puissant, et de renforcer son tawhid
    Qu’Allah facilite les sœurs et les frères dans cette situation et qu’Il leur accorde la guérison

Partenaires

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Partenaires

Pin It on Pinterest