Actualités

Le 1er centre de déradicalisation ouvert dès juillet 2016 après le terrible “attentat” de Nice

La personnalité trouble de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l’auteur de l’attentat de Nice est aujourd’hui au cœur des investigations. Est-ce là le fait d’un déséquilibré mental ou bien d’un terroriste ? De grandes incohérences persistent actuellement sur le profil du tueur qui semble t-il se serait “radicalisé” en un claquement de doigts ! Quoiqu’il en soit, le climat en France devient extrêmement difficile et pesant pour les musulmans. Les appels aux meurtres et dégradation de mosquées sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux et dans les conversations de bistrots. Le gouvernement s’active ardemment à mettre en vigueur des lois ; avec l’ouverture du premier centre de dé-radicalisation en juillet 2016 du château de Pontourny, à Beaumont-en-Véron en Indre-et-Loire.

Muslimette Magazine s’interroge avec beaucoup de questions légitimes certes mais en suspens. Une ère dangereuse, non loin de nous rappeler le sort réservé aux juifs, s’ouvre en France et progressivement ailleurs dans le monde. Les musulmans seront-ils les prochains bouc-émissaires de ce 21eme siècle ?

 

Des centres de dé-radicalisation prêt en France

Eh bien malheureusement, en attendant ! C’est encore la communauté musulmane de France qui subit et subira les conséquences de cet « attentat » ainsi que des autres.

Le figaro a été le premier, en mai 2016, a nous relaté sur la toile le projet fou du gouvernement. Le château de Pontourny, à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire) est, selon les informations du journal le premier centre de dé-radicalisation expérimentale qui ouvrira ses portes ce mois-ci. Il accueillera dès septembre 2016, des musulmans et musulmanes de France dit « radicalisés » sans toutefois avoir été en « Syrie ». Le gouvernement affirme qu’ils seront les patients prioritaires.

  Depuis la décision en avril de Anne Hidalgo, maire de Paris, le centre de Pontourny est promis à la fermeture.

Le but de ces programmes d’apprentissages promulgués du matin au soir dans le château consiste à leur infliger un lavage de cerveau sur les bienfaits de la laïcité et les pousser à douter de leurs croyances. Ils visent également à resocialiser ces jeunes avec les valeurs républicaines. Les futurs candidats seront sélectionnés, à titre arbitraire, sur ordre des autorités judiciaires ainsi que des familles décidant de l’internement contre leurs gré. Une fois “repentis” et lavés de ces idéologies radicales, ils seront à nouveau sous surveillance mais en liberté conditionnelle, le temps de s’assurer que tout ceci n’était pas un leurre (tromperie).

Nous craignons les débordements et les amalgames entre les sœurs et frères pratiquants visibles qui sont loin pour la plupart de l’idéologie nauséabonde des khawaridjs. Nous redoutons les abus commis envers des musulmans innocents mais placés sous fiche s. Nous n’en savons pas plus au sujet de toutes les futures expérimentations de ce centre sur ses patients.

Dans quelle mesure se fera cette sélection ? Combien de temps seront-ils internés ? Porterons t-ils une « étoile verte » ? Qui sont ces experts et médecins de la « déradicalisation » ?

13 centres sont en cours d’ouverture pour 2017 dont l’un, dans le territoire français de Mayotte. Nous ne rêvons plus, l’heure est grave ! Nous ne pouvons plus mettre uniquement en avant l’optimisme face à des prises de décisions nouvelles du gouvernement et applicables dès cette année . C’est une réalité et il nous faut l’accepter tout en plaçant notre confiance en Allah et en ayant la certitude et l’espoir qu’Il changera le sort des croyants dans le monde. Si nous revenons vers le tawhid (l’unicité d’Allah) pure et vers la sunna, alors le secours  ne tardera pas inchaa Allah. La preuve de cela réside dans la parole d’Allah (traduction rapprochée) :

« Allah a promis à ceux d’entre vous qui croient et accomplissent de bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il convertirait leur ancienne peur en sentiment de sécurité – (… ) Ils M’adorent et ne M’associent rien (…) » (Sourate An-Nûr : 55 )

L’attentat à Nice du 14 juillet 2016, était-ce l’événement sanglant de trop ? Tout pense à croire que oui !

 

Le profil pas “djihadiste” du tueur de Nice

Le tueur de Nice est décrit par son psychiatre tunisien comme étant un personnage sadique, ultra-violent et psychotique. Comment peut-on laisser ce genre d’individu dans la nature ? C’est vrai qu’il n’y a pas assez de place dans les asiles pour fous en France mais tout de même ! L’individu est dépeint par ses voisins et ses amis comme étant un buveur d’alcool, ne se rendant ni à la mosquée et fréquentant les bars. Il n’a pas fait le ramadan. Sa femme parle d’un homme qui la battait, absolument pas religieux, qui déféquait (faisait ses besoins) partout dans la maison après qu’elle lui annonça le divorce. Les parents du tunisien confirment également cela en évoquant plusieurs faits inquiétants qui nous pousse à nous interroger sur le lien entre le tueur et une quelconque organisation terroriste.

“Il ne faisait pas la prière, il ne jeûnait pas, il buvait de l’alcool, il se droguait même” affirme son père.

L’ E.I a revendiqué comme à son habitude cette attaque d’un genre nouveau faisant 84 morts dont des enfants, ce 14 juillet sur la promenade des anglais à Nice.

« L’auteur de l’opération (…) menée à Nice en France est un soldat de l’État islamique. Il a exécuté l’opération en réponse aux appels lancés pour prendre pour cible les ressortissants des pays de la coalition qui combat l’EI », affirme Amaq citant une « source de sécurité ».

1-min

“Une source de sécurité”, oui mais quelle source ?

Le but, chères Muslimette, n’étant pas de surfer sur la vague du complot car nous savons que des soldats de Daech et autres se trouvent partout sur cette planète. Mais il est légitime que l’on s’interroge sur cette personnalité trouble ne possédant aucune fiche s et n’étant pas du tout religieux au regard de son entourage.

 

Une radicalisation “éclaire” !

Alors à quel moment se serait-il radicalisé ? Quand a t-il été empoisonné par l’idéologie des khawaridjs ?

L’individu se serait “radicalisé très rapidement, selon Bernard Cazeneuve.

Fait parti des grandes ambiguïtés et déviances de la secte des khawaridjs d’affirmer que celui qui commet un grand péché sort de l’islam. Il est alors considéré comme mécréant qui finira éternellement dans le feu de l’enfer. De nombreuses preuves dans la sunna nous démontre la croyance fausse de ce groupe égaré comme ce hadith authentique :

« Toute personne- parmi les croyants- qui commet un acte de mécréance n’est pas nécessairement un mécréant » (Silsilat ou Al Ahadith As-Sahiha) Hadith numéro 3048.

Ce déséquilibré, buveur d’alcool, apparemment “bisexuel”, ne priant pas et ne jeûnant pas ; comment pouvait-il alors être l’un de leurs exécutants ? N’était-il pas un mécréant pour eux ? Comment pourraient ils accepter un “ennemi” parmi eux ?

Toutes ces informations médiatiques nous amène à relever des invraisemblances claires et des incohérences évidentes entre ce déséquilibré, loin de la pratique de l’islam et l’organisation terroriste de l’État Islamique.

Sheikh Al Islâm ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : L’information du pervers est écoutée et est vérifiée ; on ne tranche pas ni de sa sincérité ni de son mensonge qu’avec une preuve comme Allah a dit :
« Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair (de crainte) que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait » Sourate Les appartements verset 6 .

 

Une trajectoire ambiguë

5788c2c356a54

 

Comment un homme a t-il pu prendre son camion et en toute liberté foncer à toute allure sur des passants dans un périmètre sécurisé où les forces de l’ordre étaient présentes en ce jour “festif” ? Et de plus, lors d’un jour férié où il est strictement interdit de rouler avec ce genre de véhicule à Nice ? La colère et l’incompréhension des niçois et français se fait entendre. La sécurité est-elle aussi fiable en France?  À quoi-a-donc servi l’État d’urgence ? Comment Mohamed Lahouaiej Bouhlel a t-il pu se procurer des armes ? Comment est-il passé entre les mailles des services de renseignements généraux ? Pourquoi, lors d’un rassemblant aussi important en France, qu’est le 14 juillet, le plan vigie-pirate n’était-il pas à son plus haut niveau (…) ?

Des faits clairs, horribles et d’une violence inouïe qui nous ont ému et ont choqué le monde entier. Le tueur fou a été neutralisé puis abattu par les forces de l’ordre. Nous ne pourrons jamais connaître précisément le motif exact de son acte, puisqu’il a été décidé de l’abattre comme c’est étonnamment le cas à chaque attentat, plutôt que de le neutraliser afin de l’interroger . Voulait-il se suicider ?  En voulait-il à la terre entière ? Était il seul ?

Quoiqu’il en soit, une fois de plus, les khawaridjs viennent de commettre l’irréparable ; revendiquer fièrement la mort de tant d’innocents et parmi eux de nombreux musulmans.

Qu’Allah anéantisse ces “chiens de l’enfer” et nous sauve de leurs méfaits. Qu’Allah azza wa jal vienne en aide à tous les musulmans de France et partout sur cette terre. Nous lui demandons Sa Miséricorde et Son Secours.

 

Zayneb Umm Adam

Lire également : La femme musulmane, cible préférée des campagnes présidentielles de 2017

Hijra Conseil : aide personnalisée pour réussir votre hijra !

A propos de l'auteur

Umm Marwa

9 Commentaires

Clique ici pour ajouter ton commentaire

  • as salem alaykoum wa rahmatulahi wa barakatuh j’aurais jamais cru qu’un jour on en arrivent à la vraiment qu’Allah. nous protège j’ai peur pour nous pour nos enfants mais kheir hasbiAllah wa nimal wakil notre prophète sallalaho alayi wa salam avais raison comme toujours la religion est arrivé étrangères et elle le redeviendra félicitations aux étranger. Nous avons absolument rien à voir avec ces terroristes ce sont des monstres nous n’avons pas la même religion

  • La définition linguistique du mot Hijrah :

     

    Laisser quelque chose.

     

    Al- Hajr et Al-Houjran ont le sens de se séparer ou de se couper de quelque chose, physiquement ou par la parole ou par le coeur.

     

    C’est le contraire d’être relié à quelque chose.

     

    La définition religieuse du mot Hijrah :

     

    C’est de quitter le pays où on retrouve ouvertement la pratique du Koufr (mécréance), des péchés ou des Bid’ahs (innovations) vers le pays où on retrouve le Tawhid (l’unicité d’Allah), l’obéissance à Allah et la Sounnah (tradition prophétique), dans le but de plaire à Allah et de préserver notre foi.

  • Salemoaleykoum je suis en partie d’accord avec toi maryam rifya il n’est pas normal que tous les musulmans soient mis dans le même sac mais on ne peut empêcher un état de prendre ses précautions la faute est plutôt à rejeter sur ces terroristes qui font couler le bateau des musulmans !
    La plupart sont des jeunes de nos quartiers endoctrinés qui partent en Syrie passent a l’acte ou approuvent les attentats . C’est comme si notre communauté se tirait une balle dans le pied!
    Selon moi c’est eux qu’il faut combattre et pas l’état qui essaie d’endiguer ce probleme mais tu sais meme au Maroc par exemple beaucoup de “barbus” sont arrêtés juste sur des soupçons ou des délations ici en France ils sont fichés S par précaution sans poursuites tant qu’ils ne passent pas a l’acte.
    Bref, c’est un probleme bien plus complexe d’une jeunesse sans repères et sans dine qui salit toute une communauté!
    Les musulmans doivent faire preuve de patience et beaucoup invoquer.
    Salemoaleykoum

  • Je pence deja à l’avenir de nos enfants … Hesbi Allah wa ni3mal wakil qu’Allah ns facilite la hijra sa devient urgent !!

  • Salam alaikoum excellent article mashaallah. j pense pa oum mouhammed que la rédactrice parle de complot elle a bien dit dns cet article cette image je l’ai vu dans le monde aussi .Qu est ce ke sa ve dire radicalisé ? c sa la ? qui sera mis dans ces centres .? pe être des gens comme moi et mon mari qui portons la sunna ki avons voyage biled islam et ki sommes fichés s selon les douanes .car on est allé apprendre l arabe. alors c normal que ces pratiquants là qu on perquisitionne pour rien se sentent concerné.il faut respecter les avis et sensibilites de tous le monde.c ce ko’ nous apprend en France non? c le moment de se soutenir et de bien comprendre que nous sommes mélangés volontairement aux khawaridj.je c pas si c toi cas alors tant mieux pr toi.barakallahufiki à cel qui a écrit j aime bcp tes articles.

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Donec libero elit. neque. commodo justo dapibus velit, Aliquam adipiscing dolor.

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest