Langue Arabe

Comprendre l’arabe : 7 pièges fatals à éviter d’urgence

comprendre l'arabe

As salam’alaykoum Muslimette.

 

Moteur… Action !

Imagine-toi, en plein milieu d’une autoroute déserte (pas besoin d’aller jusqu’à la célèbre route californienne)

Restons dans les environs de chez toi.

Ta voiture tombe en panne.

Mince, plus de carburant.

La pluie bat son plein.

Comme on dit en Belgique, « Il fait une de ces draches ! »

Premier réflexe : tu te ranges difficilement sur la glissière de sécurité.

Et là… Une avalanche d’évènements inattendus s’enchaine.

comprendre l'arabe

–Ton téléphone ne capte plus de réseau.

– Impossible d’émettre un appel S.O.S.

– Ni l’ombre d’une borne d’urgence sur ton GPS.

–Ton gilet jaune manque à l’appel.

–Tes essuies glaces font la grève.

–Tes feux de détresse suivent le mouvement.

–Dans ta tête, c’est la panique totale !

Le début d’un scénario digne des faits divers…

comprendre l'arabe

Je te rassure, la fin se finit très bien al hamdoulilah.

Mais arrêtons-nous là.

À ce stade, tu es peut-être en mode point d’interrogation.

Tu as cliqué pour lire un article sur les 7 pièges fatals qui t’empêchent de comprendre l’arabe.

Et à la place, tu scrolles sur une histoire qui ne ferait même pas frémir un chat [ou pas ?]

comprendre l'arabe

Je t’explique enfin le lien entre les galères de panne et les pièges pour comprendre l’arabe.

On y vient.

Ton premier ennemi à combattre pour comprendre l’arabe.

Avant de te parler des 7 pièges à éviter, je t’invite à télécharger ton livre gratuit : je lis l’arabe en 20 leçons.

Maintenant que c’est fait, parlons de celui qui te combattra tout au long de ton parcours.

Tu sais Chaytâne  لعنة الله عليه. [Malédiction d’Allah sur lui]

Comprendre l’arabe c’est emprunter le chemin de la science.

Jusqu’à là on est d’accord ?

Pourtant sur cette route, on y trouve des tas de pièges appétissants à éviter d’urgence.

Comme on dit : le loup te guette. Et ses stratagèmes sont rodés pour te faire échouer.

comprendre l'arabe

Désormais que tu as compris le lien, tu feras tout ton possible pour éviter de tomber en panne sur cette route déserte.

En esquivant ces 7 pièges.

comprendre l'arabe

Piège n° 1 : La sécheresse extrême dans les invocations.

Piège n° 2 : Tomber dans tous les ravins des péchés et des passions.

Piège n° 3 : Changer de cap au moindre coup de vent.

Piège n° 4 : Se mettre la pression comme avant un partiel.

Piège n° 5 : Se croire stupide et incapable.

Piège n° 6 : Adopter la stratégie inefficace du lièvre.

Piège n° 7 : Resté coincée au rez-de-chaussée.

 

Piège n° 1 : La sécheresse extrême dans les invocations

comprendre l'arabe

Un petit rappel s’impose.

Celui qui te donne la compréhension de l’arabe et donc accès aux sciences de l’islam c’est Allah.

Allah sait tout et nous, nous ne savons rien.

Il détient la science de tout et nous l’ignorance et rien.

Combien sommes-nous à oublier de lui demander sans relâche de nous ouvrir les portes du savoir ?

Conseil : Dès que tu empruntes la route pour comprendre l’arabe, multiplie sans cesse les invocations comme celle-ci :

« Ô Allah ! Je Te demande [de m’accorder] un savoir utile, une subsistance licite et des œuvres que Tu agrées. »

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ عِلْماً نَافِعاً، وَ رِزْقاً طَيِّباً، وَ عَمَلاً مُتَقَبَّلاً.

Allâhumma innî asaluka ‘ilman nâfi’â, wa rizqan tayyibâ, wa ‘amalan mutaqabbalâ.

Sahîh Ibn Mâjah n° 925

invocations du matin

L’invocation est la clé.

 

Piège n° 2 : Tomber dans tous les ravins des péchés et passions.

comprendre l'arabe

Quand on veut gravir les échelons dans la science, il y a deux ravins qu’il faut à tout prix contourner : les péchés et les passions. Plus facile à dire qu’à faire, c’est vrai.

Je te laisse alors méditer sur cette magnifique parole d’ibn Al qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde).

« Allah a réuni en toi la raison de l’ange, les désirs de l’animal, les passions de Satan, et ta situation est liée à ces trois choses : si tu domines tes désirs et tes passions, tu dépasses le degré de l’ange, mais si tes désirs et tes passions te dominent, tu t’abaisses plus bas que le chien. »

Tu peux l’écouter en arabe ici.

Et pourquoi pas découvrir le livre en cliquant sur cette image.

comprendre l'arabe

 

Piège n° 3 : Changer de cap au moindre coup de vent

comprendre l'arabe

Quand un capitaine embarque sur un bateau, il hisse son drapeau.

Le symbole de ses valeurs et de ce qu’il souhaite incarner.

Tu es responsable de ta vie tout comme le capitaine de son navire. Si à la moindre tempête [épreuve], tu décides de rebrousser chemin, tu n’iras pas bien loin.

Autrement dit : quand tu te lances dans ton parcours d’arabe, reste fidèle à un style de méthode (La meilleure méthode d’arabe), garde le cap contre les critiques et fonce droit vers le rivage.

Résultat des courses : tu iras au bout du programme d’arabe et tu atteindras ton objectif. Celui de comprendre l’arabe in châ Allah.

Piège n° 4 : Se mettre la pression comme avant un partiel

comprendre l'arabe

Je ne sais pas si c’est ton cas ?

Mais je connais des gens qui se mettent tellement la pression pour atteindre leur objectif, qu’ils finissent par jeter l’éponge. Comme s’il s’agissait d’une question de vie et de mort.

Relax. Du calme.

Comprendre l’arabe ne viendra pas du jour au lendemain. Il faut tendre son oreille durant des heures et décrypter de bout en bout jusqu’à se frayer un chemin.

Un conseil : Un peu de holà et de patience. Quand tu écoutes une phrase, ne t’attarde pas sur les mots que tu ne comprends pas. Vise plutôt le sens général de la phrase.

Pour t’entrainer, je t’invite à écouter des petites vidéos simples avec un vocabulaire simple (si tu sais déjà lire).

 

Piège n° 5 : Se croire stupide et incapable de comprendre l’arabe

comprendre l'arabe

 

Je vais aborder deux cas de figure que j’ai vus tout au long de mes études.

  • L’élève converti qui est persuadé qu’il ne pourra jamais comprendre l’arabe et abandonne l’idée dès le départ.
  • L’élève d’origine arabe qui a honte de ne pas comprendre l’arabe [littéraire] et ressent un sentiment d’infériorité par rapport à ceux qui la comprennent.

Si tu te trouves dans l’une de ces situations ? Sache que ce sont des complexes [pièges] qui viennent de chaytane. Il ne cherche par là qu’à t’induire en erreur, à t’attrister et à te jeter dans le fossé de l’ignorance.

Conseil : N’y prête pas attention. Demande à Allah de raffermir tes pas et de te mettre sur ton chemin une sœur qui sera te rappeler quand tu doutes, que toi aussi tu pourras y arriver bi idhnillah.

 

Piège n° 6 : Adopter la stratégie inefficace du lièvre.

comprendre l'arabe

Cette phrase te dit quelque chose ?

On apprend plus de ses erreurs que des conseils que l’on nous donne. Je suis plutôt d’accord.

Un peu comme un enfant qui a besoin de tomber 100 fois avant de pouvoir marcher droit. Ou de transgresser les règles pour en saisir les limites.

comprendre l'arabe

Comprendre l’arabe nécessite des efforts cela va de soi.

Rappelle-toi la fable du lièvre et de la tortue.

comprendre l'arabe

La morale dans tout ça ?

Il faut s’engager, s’activer. Même si tu pars avec des points faibles. Lentement mais surement. Sans précipitation.

Mais es-tu vraiment prête à fournir ce travail ?

Qui peut te prendre un an à tout cassé pour atteindre un niveau convenable.

comprendre l'arabe

Réfléchis une seconde : si durant le ramadan 1440 (2019) qui approche à grande vitesse, tu pouvais savourer dans chacune de tes prières, de jour comme de nuit, la parole d’Allah. Sans réfléchir sur les mots. Mais méditer le sens profond. Juste te laisser porter par la récitation.

Est-ce que tu penses que ton ramadan aurait la même saveur que les précédents ?

Conseil : Fixe-toi pour objectif de comprendre l’arabe à partir de ce ramadan jusqu’au ramadan suivant in châ Allah. Passe à l’étape supérieure dans ta vie, fais-le pour toi. Tu en ressortiras grandi.

Cet article devra t’aider. La technique royale du chat, pour s’organiser dans la langue arabe de A à Z. Clique sur l’image ci-dessous !

comprendre l'arabe

 

Piège n° 7 : Resté coincé au rez-de-chaussée

comprendre l'arabe

J’ai vécu durant des années dans un rez-de-chaussée. Tous les gens qui logent au rez-de-chaussée connaissent les problèmes des gens de rez-de-chaussée.

Prédisposé à plus de bruit dans le bâtiment. Susceptible d’être cambriolé à tout moment. Manque d’intimité, volets baissés dès 18 h en plein été…

Tout ça pour dire ?

Si tu restes des années au stade de la lecture, à tenter de te débrouiller comme tu peux pour comprendre l’arabe. Tu ne pourras jamais bénéficier de l’aisance de ceux qui ont décidé de monter en grade.

Conseil : Une fois la lecture dans la poche, continue tes efforts jusqu’à escalader les niveaux in châ Allah. Si tu ne sais toujours pas lire, télécharge ton livre ici.

Quant à moi, je te donne rendez-vous la semaine prochaine pour un article tout frais.

Bârakallahoufik.

Hayâkillah !

Oustaz Salim. Fondateur du site arabeclasse.fr. Le site de ceux et celles qui veulent plus d’arabe et de savoir dans leurs vies à compter d’aujourd’hui.

A propos de l'auteur

Oustaz Salim

2 Commentaires

Clique ici pour ajouter ton commentaire

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Aenean in vel, eget sit commodo pulvinar libero id

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest