Aux Fourneaux Santé

Cuisine saine : quel mode de cuisson choisir ?

Bien choisir son mode de cuisson est essentiel si l’on veut obtenir une cuisine saine, en préservant les saveurs naturelles et les valeurs nutritives des aliments. Seulement, il existe une multitude de mode de cuisson, voyons ensemble quel mode de cuisson est le plus sain pour notre organisme !

La cuisson à la poêle : Beaucoup d’entre nous utilisent la cuisson à la poêle, facile et rapide ! Les poêles anti -adhésives sont parfaites pour la cuisson des viandes, poissons ou légumes sans matières grasses.
Seulement si votre revêtement anti -adhésif est usé, ce mode de cuisson est considéré par les nutritionnistes comme étant le pire choix de cuisson d’un aliment. En effet, cuit à la poêle, l’aliment est contraint à imprégner beaucoup de graisses issues des huiles ou autres matières grasses ajoutées lors de la cuisson. Or, les aliments trop cuits ou imprégnés d’huile « brûlée », comprennent une substance appelée acroléine, connue pour irriter l’estomac et être cancérigène. En ce qui concerne l’utilisation du beurre à la place d’huile, celle-ci n’est pas non plus recommandée, car le beurre traditionnel n’est pas conçu pour être utilisé chaud. Cependant, il existe maintenant des beurres spécialement conçus pour la cuisson, qui ne brûlent pas même à très forte température. Si malgré tout, vous souhaitez poursuivre ce mode de cuisson : limitez l’utilisation d’huile, et privilégiez les huiles plus saines, comme l’huile d’olive.

La cuisson à “l’eau” : C’est une alternative à la cuisson à la poêle puisqu’elle ne nécessite aucun ajout de matière grasse. Néanmoins, la cuisson à l’eau possède l’inconvénient de faire perdre aux aliments jusqu’à 70% de leurs valeurs nutritives puisque celles-ci se retrouvent dans l’eau que nous jetterons à la fin de la cuisson. Aussi, il est recommandé de faire un bouillon à partir de l’eau récoltée pour récupérer toutes les vitamines perdues par les aliments.

La cuisson au barbecue : Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la cuisson au barbecue n’est pas un mode de cuisson malsain. En effet, elle implique que les aliments soient cuits sans ajouts de matières grasses.
Pourtant, il a été prouvé que le barbecue pouvait s’avérer dangereux pour la santé, car cancérigène. Ce danger s’expliquant par l’écoulement des graisses déjà présentes dans certains aliments, comme la viande, qui au contact de la chaleur fournie par les braises, prennent feu, carbonisant ainsi l’aliment. Si le danger est bien là, il doit être cependant modéré puisque l’utilisation du barbecue est une cuisson saisonnière, et donc peu fréquente. Puis ce risque peut être limité en adoptant de bonnes habitudes: privilégier une cuisson lente, placer la viande suffisamment éloignée du feu,et retirer toujours les parties noircies des aliments avant de les manger.

La cuisson en papillote : Viandes, poissons, petits légumes et fruits cuits au four dans du papier d’aluminium ou sulfurisé gardent leurs saveurs et leurs vitamines. Ce mode de cuisson préserve également l’onctuosité et la saveur des aliments à condition de respecter un temps de cuisson court : généralement entre 5 et 10 minutes selon la nature et la quantité des aliments.

L’autocuiseur : La cuisson à l’autocuiseur offre de nombreux avantages : respect des saveurs, meilleure conservation des vitamines, car le temps de cuisson est plus court qu’une cuisson classique.

La cuisson “en sachets”: Apparu depuis quelques années, ce mode de cuisson est très bénéfique notamment pour les viandes. Ainsi, l’aliment placé dans un sachet, généralement en plastique, sera ensuite introduit au four sans aucune matière grasse , ce qui diminue considérablement la valeur calorique de l’aliment. La viande par exemple va se cuire dans ses propres sauces, issues des vapeurs naturelles, qui vont se mélanger aux assaisonnements ajoutés et s’imprégner dans celle-ci , permettant de conserver les saveurs et d’éviter l’assèchement de la viande.

La cuisson vapeur : Ce mode de cuisson s’effectue dans un récipient adapté, et permet en particulier pour les légumes de garder leur goût authentique ainsi que l’intensité de leurs couleurs. En effet, ce mode de cuisson ne nécessite pas d’assaisonnement ni d’ajout de matières grasses. Il faut savoir, d’autre part, que les aliments ne sont pas en contact direct avec l’eau ce qui permet de conserver un maximum de vitamines et d’éléments nutritifs.

8 Commentaires

Ajouter un commentaire

  • Salam aleykoum, la plancha aussi c’est bien comme mode de cuisson: très peu de matière grasse et goûts préservés.

  • salem wahleykoum mes soeurs ! je voulais juste savoir ce que vous pensez de la cuisson en papillotes mais avec du papier sulfurisé ? nocif, vitamines, cuisson etc

  • As salam ‘alaykounna wa rahmatoullah wa baarakatouh

    Personnellement, mon mode de cuisson habituelle est la poêle en céramique permet d’éviter trop de matières grasses et les parties noires.
    Mais, mon mode de cuisson préféré c’est la plancha (vient d’Espagne). Elle permet une cuisson à haute température, rapide ce qui permet de préserver les saveurs et exige quasiment pas de matières grasses. On peut cuire les légumes (poivrons, oignons,…), les viandes, les poissons voire les crustacés (crevettes, coquilles saint-jacques).
    La plancha électrique est plus abordable que la plancha à gaz. et le nettoyage est facile. (la plancha électrique à petit prix dans le discount est pas mal)
    Je l’ai testé pour cuire des brochettes de viande et du poisson, un pur régal et maintenant je peux plus m’en passer !
    Merci pour cet article très intéressant !!

  • Salam a’leikunna. Super conseille baraka Allahou fikoum. Moi pour la viande j’aime utiliser le toasteur sa grille la viande et je n’ajoute aucune matière Grace. Puis ces facile d’utilisation et le nettoyage et rapide. Et surtout comme la viande et cuite par les plaque de cuisson en haut et en bas le temp de cuisson et diviser par deux car pas besoin de retourné ma viande!

  • Salem Aleycoum! Moi personnellement je préfère et de loin la cuisson à la vapeur, on conserve toutes les vitamines et par exemple pour le saumon il devient vraiment délicieux !!! Mieux que quand je le fais en papillote….

  • Assalamou 3aleykoum,

    Je voulais souligner le point concernant la cuisson dans les sachets en plastique. Chauffer ou cuire des aliments dans des contenants en plastique est nocif en raison de la libération de composés cancérigène et parfois de perturbateurs hormonaux.

    Hafidhakounna’Allah akhawate

  • Salam aleykoum wa rahmatullah. Pour la cuisson en papillote je déconseille l’utilisation du papier aluminium! Prenez du papier sulfurisé. Le métal réagis à l’acidité des aliments.

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Partenaires

Pin It on Pinterest