Santé

En 2050, les antibiotiques pourraient faire un mort toutes les 3 secondes

danger des antibiotiques

Depuis plusieurs années, de nombreuses publicités martèlent ce célèbre slogan ” Les antibiotiques, c’est pas automatique”, lancé en 2002 par la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et les pouvoirs publics. Pourtant, son impact est bien faible puisque la consommation d’antibiotiques en France reste toujours accrue. Entre automédication, sur-médication, les français restent parmi les plus gros consommateurs de médicaments au monde, avec une consommation 30 % plus élevée que la moyenne. Bien entendu les médecins, et les grandes firmes pharmaceutiques se frottent les mains, les antibiotiques représentent un marché juteux de centaines de millions d’euros par an. Ce types de médicaments est généralement efficace, néanmoins ils pourraient à moyen terme avoir des effets dévastateurs. Au total, chaque année 10 millions de personnes supplémentaires pourraient décéder à cause de la résistance aux antibiotiques en 2050, selon un rapport demandé par le gouvernement britannique. L’économiste Jim O’Neill conseille de mettre en place des actions urgentes pour éviter une telle catastrophe. Voici la conclusion d’un rapport saisissant sur le danger des antibiotiques.

Le danger des antibiotiques, un fait avéré

danger des antibiotiques

Selon un rapport de l’économiste Jim O’Neill, à l’horizon 2050 des millions de personnes supplémentaires pourraient décéder à cause de la résistance aux antibiotiques. Toutes les 3 secondes, une personne pourrait mourir. Voici ce que coûterait la prise trop systématique d’antibiotiques, rendant dès lors les virus plus virulents. Les décès causés par les résistances microbiennes aux antibiotiques deviendraient par conséquent plus nombreux que ceux causés par tous les types de cancer. Depuis le début de cette étude soit mi-2014, plus d’un million de personnes sont décédées à cause d’une infection en lien avec le danger des antibiotiques.

Rechercher des solutions

L’économiste Jim O’Neill, à l’origine de cette grande étude britannique, a indiqué que des actions urgentes étaient nécessaires pour éviter que la médecine préventive retourne “au Moyen Age”. Un changement drastique doit être mis en place, dans la manière d’utiliser les antibiotiques, de les consommer. La surconsommation et la mauvaise utilisation de médicaments aussi puissants favorisent la résistance des super-bactéries. Il a également souligné “Il faut que cela devienne une priorité pour tous les chefs d’État”.

Pour parfaire son idée, il a tenu à proposer un ensemble de mesures à mettre en oeuvre pour contrecarrer ce phénomène.
-Il préconise une campagne de communication massive pour une prise de conscience généralisée de ce problème. Afin de sensibiliser le public, qui est ignorant de tous ces risques.
-Il conseille d’établir un fonds de recherche de 2 milliards de dollars, destiné à étudier ce phénomène et les possibles solutions pour y remédier.
-Une autre de ces mesures aurait pour but de réduire significativement l’utilisation de ce type de médicaments dans l’élevage. Puisque rappelons-le, il est courant que les animaux, que nous consommons chaque jour, soient soignés avec des antibiotiques.

Jim O’Neill est catégorique: “Il faut arrêter de prendre des antibiotiques comme des bonbons”.

L’avertissement de l’OMS

De son côté, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tire aussi la sonnette d’alarme sur le danger des antibiotiques. Ainsi, en novembre dernier, elle indiquait que si cette situation ne changeait pas rapidement, l’efficacité de plus en plus faible des antibiotiques représenterait “un immense danger”. Si rien n’est fait, les infections courantes et bénignes d’aujourd’hui pourraient redevenir mortelles rapidement. L’antibiorésistance, en d’autres termes la résistance aux antibiotiques, intervient lorsqu’une bactérie évolue et développe une résistante aux antibiotiques utilisés pour soigner les infections.

Quelques chiffres significatifs

D’après le site Planetoscope, chaque seconde en France nous consommons plus de 4 boîtes d’antibiotiques. Par an, cela représente une consommation de 143,5 millions de boîtes.

Selon un rapport remis à la Ministre de la Santé Marisol Touraine, en septembre dernier, en France, 158.000 personnes développent une infection liée à une bactérie multirésistante, chaque année. 12.500 personnes en meurent.

Chères Muslimette, plus d’excuses désormais pour revenir aux remèdes aux multiples bienfaits et naturels.

A lire également: Le Candida, cette maladie qui nous touche sans le savoir et gâche notre vie

A propos de l'auteur

Oum Bilal

6 Commentaires

Clique ici pour ajouter ton commentaire

  • Selem aleykoum les sœurettes ! Je voulais réagir à un commentaire un peu sec au sujet de cet article.. certes nous ne savons pas ce qu’il se passera demain, dans une semaine ou 50 ans mais il s’agit là d’une estimation de temps et de conséquences selon une étude scientifique ! Celle-ci est une science qu’Allah nous a donné ! Le fait que certaines personnes se soignent en combattant de grave maladie tel que le cancer d’un organe vital ou leucémie ou autre et que le médecin estime une durée de vie n’est que scientifique mais notre vraie destinée seul Allah la connaît !!! Il n’y a donc pas de mal ou de contradictoire à cette article de dire s’en 2050 il pourrait y avoir 1 mort toutes les 3 secondes car c’est une estimation scientifique tout simplement ! Nous savons tous qu’Allah est maître de tout et lui seul sait ! ❤️😘

  • Il faut arreter avec ses articles qui disent que tel chose ou tel trucs pourrait se produire en 2050; 2020 ou 2030. Dieu seul sait ce qui se passera en 2050. Peut etre qu’on ne sera même pas sur cette planete en 2050. J’aime cette appli mais les articles comme ça me derange. On predit un trucs qu’on ne sait meme pas si ça se passera. Dieu est grand…

  • Wa 3aleyki as salam OumIsmail pourrais-tu me dire à quoi sert exactement l’extrait de pépin de pamplemousse? Baraak Allah u feeki

  • Assalaamou’aleykoum. l’extrait de pépins de pamplemousse est un antibiotique naturel que l’on peut même donner aux enfants. sans oublier les huiles essentielles…

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

id, dictum sit Lorem consectetur quis, ipsum felis

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest