Actualités

Donald Trump, le milliardaire islamophobe et raciste qui voulait diriger l’Amérique

Donald trump l'islamophobe

Chères Muslimette,

Cette semaine, j’ai voulu vous “concocter”, un bref portrait de la nouvelle coqueluche des médias américains et internationaux. D’ores et déjà annoncé comme le successeur d’Obama et Allah sait mieux. Vous l’avez surement deviné ? Il s’agit du sulfureux et très controversé candidat du parti républicain, Donald Trump, l’islamophobe, raciste. L’homme aux “cheveux jaunes”, en course à l’élection du 8 novembre 2016, pour accéder à la présidence des États-Unis.

Il est celui qui a appelé à « l’arrêt total et complet de l’entrée des musulmans aux États-Unis jusqu’à ce que les élus de son pays comprennent ce qui se passe ». Tiens donc, en voilà, un candidat de plus qui surfe sur la vague de l’islamophobie et la carte du « racisme » !

Par la même occasion, je voulais vous avertir dans quelle mesure cet homme, s’avère être un vrai danger public, un porteur de projets néfaste envers notre communauté et les minorités de son pays ? De même, en quoi sa politique, véhiculaire d’idées fascistes a réveillé une vieille Amérique profonde, l’Amérique patriotique 100% blanche et raciste.

Nous vivons désormais dans une époque bien sombre, où la célébrité et la notoriété donnent à certains, une légitimité, jusqu’à leur conférer pourquoi pas ? La gouvernance d’un pays: celui des États-Unis d’Amérique.

 

Donald-trump-l-islamophobe-milliardaire

Bienvenue dans le monde du Mc Donald, le pays de Donald Trump

À présent, laissez-moi vous emmener quelques minutes dans les profondeurs d’un univers impitoyable, celui des cow-boys et des Indiens, du chérif à la mobylette, du « fast-food mania », des cocas colas et des burgers maxi Giant, du bling-bling clinquant, et enfin de l’Amérique du ku klux klan, blanche et puritaine. Là, où le musulman “arabe” endosse, à tous les coups le rôle du méchant, un peu comme dans les films d’Hollywood.

Là, où les noirs américains se sont battus pour obtenir l’égalité avec les blancs mais j’émets tout de même quelques réserves.

Un des seuls endroits au monde où monsieur « tout le monde » peut posséder une arme légalement, et peut ainsi tuer quelqu’un, sous prétexte de la légitime défense, et les bavures policières, je m’abstiendrais de m’étaler dessus !

Un pays d’une extrême violence avec un clivage et des inégalités sociales, ethniques et religieuses persistantes et évidentes. L’Amérique des ghettos ce n’est pas la France des banlieues quoique… enfin bref, ça c’est un autre débat !

L’Amérique est celle qui fait rêver des générations entières dans le monde, qui influencent les modes, les tendances et les mentalités par sa culture exportée. Il faut se l’avouer, elle a colonisé la planète jusqu’à atteindre des contrées insoupçonnables mise à part les Chinois, les Coréens… qui tentent encore de lui résister.

Quant à nous, mes chères Muslimette, nous sommes bel et bien envahies au quotidien et chacune sait mieux jusqu’à quel point.

 

Pourquoi, Donald Trump représente “un espoir” pour les américains ?

Il faudrait qu’on m’explique comment les Américains peuvent-ils passer de Barack Obama, un président noir, prônant la tolérance, l’éducation pour tous, le rapprochement des différentes communautés, à Donald Trump, un raciste blanc, xénophobe, intolérant, au passé plus ou moins douteux.

À moins d’être schizophrène, il faudrait qu’on m’explique !

Les Américains sont -ils à ce point désespérés ?

Qui ne souvient pas de l’élection présidentielle d’Obama au moment des résultats ? Les gens étaient surexcités, scandaient, les yeux pleins de larmes et d’espoir, le fameux « Yes, we can », le point levé, en chœur avec celui qui représentait en quelque sorte un ami, un coach de vie, leur donnant un nouvel élan d’espoir, et qui a su rehausser la fierté de la population afro-américaine, discriminée et en marge de la société.

 

L’état d’esprit américain contre l’état d’esprit français

Il faut pour cela, comprendre la mentalité américaine qui est aux antipodes mais vraiment aux antipodes de la mentalité française !

Pour eux, le français de base, c’est une espèce de « franchouillard », qui habite près de la tour Eiffel comme dans les cartes postales, et qui déguste sa bonne baguette de pain, son bon camembert sans oublier son petit croissant au beurre tous les matins. On ne va pas se mentir c’est quand même bien mieux qu’un gros burger maxi filet- o- fish du Mc do !

Plus sérieusement, mes chères Muslimette, ce qu’on appelle « le rêve américain », « The American dream” consiste en gros, à partir du bas de l’échelle sociale pour arriver au sommet de la gloire. C’est la philosophie typique américaine. Se faire de l’argent et de la « money », pour avoir du succès, de la popularité et de la gloire. Peu importe la manière d’y parvenir, telle que Monsieur Trump, tout droit sorti du Queens. Non, vous ne rêvez pas, vous l’avez bien lu le Queens, un des ghettos de New York City (NYC). Une origine sociale qui n’hésite pas à exploiter lors de ses meetings pour se dédouaner de l’étiquette collée à son front, celle du raciste.

Enfin bref, “le rêve américain” est accessible à tous, même si un type traine derrière lui une réputation sulfureuse, quelques boutades et erreurs de parcours à son actif comme c’est le cas de Donald. C’est avec son “argent qu’il achète sa légitimité et qui représente donc à lui seul un modèle de réussite pour les Américains, un exemple à suivre car il a réalisé “The American dream”.

Alors que paradoxalement, en France, parler d’argent et de réussite est un sujet tabou, très mal perçu lorsqu’il est abordé et où il faut être légitime pour être un acteur de la vie politique, de la finance et dans d’autres domaines très select.

C’est la philosophie de la méritocratie. Soit parce que tu as lutté pour obtenir des diplômes donc tu as amplement mérité ta place ou soit parce que tu es le fils ou la fille de … Et nous connaissons toutes plusieurs succès story et ascensions fulgurantes de ce type. Mais voilà, il faut le mériter.

En vérité, en Amérique, l’argent est le signe ultime de la réussite, et il est donc normal et admirable dans ce monde d’être mégalo et de dire comme l’a dit Trump :

   « Je suis très riche » ;

   « Je suis fier de ma fortune. J’ai fait un boulot incroyable » ;

   « Je suis très fier de ma réussite. Je le suis vraiment. »

 

Qui sera le futur président du monde ? Oups ! Plutôt des États-Unis.

Il n’a pas un cursus politique mais bien atypique. Ce n’est pas le fondateur de la célèbre enseigne Mc Donald bien qu’outre-Atlantique, il soit surnommé “The Donald”.

Pour vous éviter la biographie sur Wikipédia, Trump en quelques mots, c’est : un milliardaire dans l’immobilier, un redoutable homme d’affaires, un requin de la finance, président d’un célèbre gala de beauté, spécialiste du « Bad buzz », adepte de la jet-set et du bling-bling, et jouant et produisant son propre show de télé réalité .Trump est aussi connu de la presse à scandales américaine pour ses déclarations en tout genre, acteur dans ses heures perdues, et on évitera de citer ses quelques illustres apparitions filmographiques .

En résumé, Donald est un people. Je n’ai pas pu m’empêcher en épluchant son parcours de faire le paradoxe plutôt inquiétant qui est celui-ci ; Trump est à l’Amérique ce qu’une vedette de la télé réalité pleines aux as serait à la France avec en plus les idées du Front National.

Aujourd’hui “The Donald”, en tant que candidat à la présidence est dépeint comme un islamophobe, raciste, xénophobe, sexiste, misogyne, et malhonnête envers ses adversaires, et toujours adepte du Bad buzz, c’est-à-dire : « faire parler de soi, même si ce que tu dis ou fais est complètement pathétique ou répréhensible par la loi, tant que cela crée du buzz ».

 

Focus sur les déclarations graves d’un homme dangereux

Donald l’islamophobe

Quelques-unes de ces déclarations dont l’une qui a fait réagir vivement Sadiq Khan, le premier maire musulman de Londres.

Donald Trump appelle à “l’arrêt total et complet de l’entrée des musulmans aux États-Unis jusqu’à ce que les élus de notre pays comprennent ce qui se passe

Il a également dit

Je préviens les gens qui viennent ici de Syrie, parmi cette vague d’immigration massive, que si je gagne [l’élection présidentielle], ils devront retourner chez eux !

 

Donald le raciste

Les suprématistes blancs, nombreux dans le sud des États-Unis, sont séduits par son discours racial, notamment les membres de la communauté du KKK.

Comme lorsqu’il dit:

“Quand le Mexique nous envoie ces gens (les immigrés Mexicains, Ndlr), ils n’envoient pas les meilleurs d’entre eux. Ils apportent des drogues. Ils apportent le crime. Ce sont des violeurs.”

Un des anciens collaborateurs raconte dans un livre, qu’il l’a entendu dire : « des Noirs qui comptent mon argent ! Je déteste l’idée. Les seules personnes que je veux voir compter mon argent sont des hommes petits portant la kippa tous les jours. »

 

Déclarations plus que douteuses

“Je dirais que Poutine est un homme plus sympathique que moi”

 

Donald le misogyne

Au sujet de la journaliste Megyn Kelly, il a supposé en effet qu’elle lui avait posé des questions fâcheuses car elle devait avoir ses règles.

“On pouvait voir du sang sortir de ses yeux, du sang sortir de son… où que ce soit” dit-il .

 

Notre prophète ﷺ, un excellent gouvernant, juste et bon

Notre prophète Mohammed, paix et bénédiction sur lui, était un gouvernant et juge qui se distinguait à la perfection par son équité. Il a établi l’équité et la justice qui garantissent pour chaque individu de la société, le droit d’être jugé équitablement et de jouir de droits et de devoirs. L’islam rejette l’idée du nationalisme, du racisme, de la misogynie, de l’injustice. Les preuves dans le Coran et la sunna sont nombreuses dont quelques-unes énumérées ci-dessous :

Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : “Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre aux gens la vie facile.” Rapporté par Mouslim

Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne regarde pas votre aspect, mais il regarde ce que renferme votre cœur et ce que vous accomplissez. » Rapporté par Mouslim

Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui dont les œuvres ne sont pas complètes ne pourra pas faire appel à la noblesse de sa famille pour les compléter. » Rapporté par Mouslim.

Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Ô vous les gens ! Votre Seigneur est unique et votre père est unique ; vous descendez tous d’Adam et Adam provient de la terre. Assurément, le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux, et l’arabe n’a pas plus de mérite que le non-arabe, sauf s’il se distingue par la piété. » Authentifié par Albâny dans At-targhîb wa At-tarhîb.

Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Ceux d’antan ont péri, car ils renonçaient à punir le noble lorsqu’il volait, tandis qu’ils s’empressaient de sanctionner le misérable, s’il volait. Je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad entre ses mains, si Fatima, fille de Muhammad, s’avérait être une voleuse, je lui couperais moi-même sa main ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

 

En conclusion mes chères Muslimette,

Donald Trump est une vraie “bombe à retardement” lâchée dans un monde actuel déjà bien compliqué et en crise avec lui-même. Où face au désespoir, et en quête de spiritualité, la masse des gens s’accrochent à tout ce qui peuvent leur apporter une lueur d’espoir, tout ce qui peut apaiser leur mal être. Mais en vain, car le vrai bonheur et le salut se trouve dans l’islam.

Nous remercions Allah Exalté soit-il, pour le bienfait de l’islam sur nous car l’islam appliqué est le meilleur mode de vie qui régit tous les aspects de la société et de ses individus.

Notre prophète Mohammed, que la paix et le salut soient sur lui, est le meilleur exemple envoyé par Allah sur cette terre, un vrai modèle de tolérance, de solidarité et de partage …Et ceci, dans tous les aspects de son illustre vie.

 

Zayneb oum Adam

A propos de l'auteur

Umm Marwa

6 Commentaires

Clique ici pour ajouter ton commentaire

  • En bref, les Americains ont choisi d’être dirigés par un people qui n’est pas très, comment dire? Intelligent? Son illustre tweet avec les téléphones Apple le confirmera… Marié à une femme qui…cela non plus je ne peux le décrire! Une femme qui (n’est pas d’origine américaine!) est mannequin, mais mannequin pas très habillée…Ted Cruz s’en ai servi lors de ses spots pour sa publicité(et là encore on a pu voir toute l’intelligence de Trump qui s’est comporté comme un enfant de 5 ans dans la cour de récré) Autant dire qu’entre Dame Trump et l’élégante Michelle Obama il y a un fort contraste entre elles! Autre chose Mister Trump? Ah oui bah plutôt macho! Là encore, le contraste avec Barack Obama est énorme, lui le président qui prenait les enfants des ses bras, qui jouait avec les enfants de ses conseillers dans son bureau, lui qui avait un lien avec le peuple, d’ailleurs il fait président cool, décontracté, humble et modeste ; ouais bon tout le contraire que Monsieur Trump #JeSuisLeRoiMonde lol… Trump est -légèrement?- égocentrique et narcissique, on ne peut le lui reprocher, hein?! Se sortir du quartier que les touristes venant à New York évitent…Mais là encore le contraste avec les Obama est énorme.

  • Selamü3Aleykünna, welcome to America lol Sans rire, ce pays est celui de “toutes le libertés” (enfin si tu n’est pas noir, hispanique ou arabe) et en effet il y a peut-être trop de libertés.
    Je ne suis pas spécialiste des USA lol ; dans l’article il est dit que Trump est une <> le problème c’est que le peuple l’est lui-même tout autant. Toutes les bavures policières qui commencent-même si ça ne date pas d’hier- à être dévoilées. Les populations minoritaires et/ou plus ou moins oppressées se révoltent. D’un côté il y a les pro-Trump qui, je pense, ne veulent plus ou pas de président “noir” ou de sa collègue et chère amie, je nomme : Hillary Clinton. De l’autre il y ceux qui sont contre Trump parce-qu’ils reconnaissent que l’arrivé du fameux “Yes We Can!” a changé des choses. Mais le passé d’ex-première dame des États-Unis pour Hillary Clinton n’a pas été oublié-merci Bill!- et cela dérange certaine personne!

  • As salam û ‘Alaykunna wa rahmatuLahi wa barakatuh, C’est un très bon article BarakALLAHû fiki🌹💎

  • Salam alaykoum wa rahmatoullah moi qui n’aime pas lire de long texte sur internet j’ai lu jusqu’au bout…très bon article et excellent rappel sur comment était notre Prophète bien aimé 3layhi salat wa salam!

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

leo Aliquam ante. mattis dolor mattis justo

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest