Couple & Famille Rappel

Droits de la belle-mère en islam, en existent-ils ?

droits de la belle-mère en islam

Lorsque nous épousons un frère, nous épousons également sa famille. Au départ, il faut s’apprivoiser, surtout avec notre belle-maman. Dans certaines familles, les relations se passeront bien dès le début, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Se faire une place n’est pas chose facile mais avec l’aide d’Allah, tout est possible. Nous savons que le fait d’entretenir les liens de parenté est très important dans notre religion. Mais qu’en est-il des droits de la belle-mère en islam ? 

 

Les droits de la belle-mère en islam

droits de la belle-mère en islam

 

Question 

Tout d’abord, vraiment, nous vous aimons pour l’amour d’Allah, Ô Cheikh. La question, qu’Allah vous récompense en bien : Est-ce que la mère du mari a des droits sur sa femme ?

 

Réponse 

Non ! La mère du mari n’a pas de droit sur sa belle fille mais cela fait parti de la bienveillance (معروف), de la générosité (إحسان) et cela provoquera l’amour de son mari de prendre soin de ses intérêts et de lui être utile dans les affaires faciles. Et quand vient le matin, elle l’accueille avec (une parole comme): bonjour Ô unetelle ! Ou mère d’un tel, ou ma tante. C’est une bonne chose. Quant au fait que ce soit une obligation pour elle, alors non. Ceci car vivre avec eux d’une manière honorable est entre le mari et la femme.

 

Désormais, nous savons que les droits de la belle-mère en islam n’existent pas. Mais la bienveillance et la compassion sont des caractéristiques dont nous devons faire preuve lors de nos échanges avec la mère de notre époux. Malgré de possibles différences d’éducation et de culture, prendre soin de notre famille et de la famille de notre époux est une chose essentielle.

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine – الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Source: la science légiférée, catégorie famille

4 Commentaires

Ajouter un commentaire

  • Bonjour,
    Je suis curieuse de découvrir les droits ou obligations d”un homme musulman vis-à-vis de sa belle-mère (non musulmane et divorcée donc seule).
    Anna

  • Salam alaykum,
    c’est un sujet délicat hein la belle maman… quelque soit notre relation avec elle, le mot d’ordre c’est patience, il y a un grand bien dans le fait d’être en bon terme avec elle car cela rapproche de son mari et participe à le satisfaire! Et puis subhanallah, elle ne sera pas éternelle rappelons nous, maintenant que la mienne a quitté ce monde (Allah rahma) je me dis que j’aurais dû patienter encore plus et faire plus de bien avec elle!

    • Salam ahlaykoum.oum Salem.je suis d’accord sur ce que tu as dit .à l’inverse moi elle est encore vivante est sa fait vingt ans que je la supporte par respect je dis jamais rien elle me maltraite et critiques tout ce que je fait .je lui rend service et l’aide .jamais de douaa pas de remerciement j’arrive à un point où je préfère la voir une fois de temps en temps je ne l’appel pas .je dis juste à mon mari de prendre soin d’elle de lui offrir des cadeau ou de l’emmener en vacances .et tout mais tant que je suis pas à côté d’elle sa me va et c’est sans regret

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Partenaires

Pin It on Pinterest