Maison & Déco

Guide d’achat : comment bien choisir son four ?

four

Amatrices de bons petits plats, ce sujet est fait pour vous ! Encore novice, ou cuisinière aguerrie, lorsque nous pensons cuisine, on pense à nos plaques de cuisson mais également à un élément indispensable dans une cuisine équipée, le four ! Il est votre meilleur allié pour cuire parfaitement de délicieux plats salés, mais également de succulentes préparations sucrées. Un four de mauvaise qualité vous garantit bien souvent des préparations mal cuites, un gâteau brûlé sur le dessus mais pas cuit à l’intérieur, une véritable hantise pour bon nombre de cuisinières.

Le four, un élément indispensable

Le choix du four est tout simplement primordial pour réussir vos repas. Traditionnel ou combiné, alimenté par du gaz ou de l’électricité, encastrable ou non, à la Rédac nous avons fait l’inventaire des critères déterminants à prendre en compte pour bien choisir son four.

Pour quel type de four opter ?

Afin de choisir un four adapté à ses besoins, il faut dans un premier temps connaitre les 3 différents types de modèles.

  • Le four traditionnel : il utilise le procédé de convection naturelle, puisqu’il chauffe à l’aide d’une résistance située en bas et en haut du four. Il est simple d’utilisation, et convient pour les cuissons en surface des viandes et du poisson, et lentes pour les plats mijotés.
    A noter quelques points négatifs : son temps de préchauffage est important. Il n’est pas possible de cuire plusieurs préparations en même temps sans mélanger les odeurs.
  • Le four multifonctions : il allie plusieurs modes de cuisson, la convection naturelle ainsi qu’un système de chaleur tournante, appelé également chaleur pulsée ou brassée. Ainsi, c’est un ventilateur qui permet la circulation de l’air chaud sur les aliments. Le four multifonctions permet de cuisiner sur deux étages sans mélanger les goûts et odeurs des préparations. La chaleur tournante offre une cuisson homogène et uniforme, grâce à la circulation de l’air. Le temps de préchauffage est très court.
    A noter un point négatif : le ventilateur peut produire un bruit dérangeant.
  • Enfin, le four 3 en 1. Selon les modèles, il allie les fonctions du four traditionnel, du grill, du micro-ondes, et parfois celles du four multifonctions. Il permet un gain de place non négligeable. Vous avez également la possibilité d’enchaîner des programmes de décongélation et de cuisson, sans temps d’arrêt.
    A noter, quelques points négatifs : il reste moins puissant qu’un véritable four. Sa capacité est limitée, une double cuisson est impossible.

Encastrable ou à pose libre ? 

Vous devrez choisir la configuration de votre four en fonction de la place dont vous disposez dans votre cuisine, ainsi que de son agencement.

  •  Modèle encastrable : il s’intègre parfaitement dans une cuisine équipée, ou un plan de travail à optimiser. Son emplacement est préétabli, ses dimensions sont plus ou moins standard en fonction des modèles.
  • Modèle à pose libre : il correspond aux fours compacts, mini-fours et proposent des qualités de cuisson similaires aux autres fours. Néanmoins, sa capacité et ses dimensions sont plus petites qu’un modèle standard. Il est plus compliqué à intégrer dans une cuisine, puisqu’il doit être posé sur une étagère ou un plan de travail.

Les différents modes d’alimentation

Alimenté grâce au gaz ou à l’électricité, ce critère est déterminant dans le choix de votre futur four.

  • Alimentation à l’électricité : de plus en plus plébiscitée, l’électricité offrent une grande diversité de choix de cuisson. Les problèmes de cuisson sont également plus rares.
  • Alimentation au gaz : il permet de préchauffer un four à une vitesse très rapide, et ne dépend pas d’éventuelles coupures de courant.

Quelle capacité choisir ?

Un four peut avoir une capacité comprise entre 25 litres et 65 litres. Pour un achat, cette capacité est donc à prendre en considération en fonction de vos besoins et de votre famille. Par exemple, un modèle d’une capacité de 25 litres, correspond aux besoins d’un couple sans enfant ou d’une personne célibataire.

Comment entretenir son four ?

Désormais, le nettoyage du four peut être facilité par de nombreuses fonctions autonettoyantes conçues sur les modèles récents. Globalement, il est possible de distinguer 3 systèmes de nettoyage :

  • La catalyse est un procédé de nettoyage auto-dégraissant. Elle permet l’absorption des graisses par les parois du four, qui sont ensuite transformées en poussière. Cet entretien est réalisé durant la cuisson. Remarque : La catalyse ne permet pas néanmoins un nettoyage optimal. Puisqu’elle ne traite pas le sucre, un nettoyage manuel doit être réalisé en complément.
  • La pyrolyse, elle permet de faire monter la température à 500 degrés afin de détruire et de brûler tous les résidus alimentaires. Il suffit ensuite de ramasser ces résidus à l’aide d’une éponge, par exemple. Certains modèles sont équipés d’une fonction « PyroControl » qui permet d’adapter la durée de nettoyage en fonction du degrés de salissure. Ce procédé en fait le système le plus efficace pour entretenir son four, puisque le résultat est optimal, sans efforts.
    Remarque : L’élévation de température pouvant atteindre 500 degrés indique une consommation d’énergie relativement haute.
  • Ecoclean, il se situe entre la catalyse et la pyrolyse. Le système Ecoclean utilise un procédé de génération d’oxygène à 270°C. Il est relativement économique puisqu’il agit rapidement pour un bon résultat.

5 conseils avant de finaliser votre achat

four

Certaines options peuvent avoir tout leur intérêt et vous être d’une grande utilité.

  1. La principale crainte lorsque nous utilisons un four, c’est d’être victime d’un accident domestique, en d’autres termes de se brûler. Pour prévenir cela, certains modèles sont aujourd’hui dotés d’un système « porte froide ». Par le biais d’un quadruple vitrage, tout risque de brûlure est éviter, une précaution utile notamment lorsque nous avons des enfants.
  2. Il est préférable d’opter pour un modèle avec un grand hublot et un bon éclairage intérieur. Cela vous permet de surveiller la cuisson plus facilement.
  3. Les accessoires d’un four sont un vrai point positif. Il est utile que vous soyez informée des modes d’utilisation du tournebroche par exemple, afin de voir ses avantages et inconvénients.
  4. Certains programmes permettent désormais de choisir le mode cuisson privilégié ainsi que le temps de cuisson et la température adaptée. Cela en fonction du type d’aliments et de la nature du plat concerné.
  5. L’option Booster peut également vous être très utile. Elle dispense du temps de préchauffage et réduit ainsi le temps de cuisson. Un gain de temps et d’énergie non négligeable.

Les fours sont aujourd’hui de véritables trésors de technologies. En fonction de vos besoins et de votre budget, vous pouvez trouver la perle rare pour réaliser de bons petits plats pour toute votre famille.

Nous vous recommandons : Comment nettoyer sa cuisine comme une pro !

Sur le même thème : Les accidents domestiques, 13 réflexes pour les éviter à vos enfants

A propos de l'auteur

Oum Bilal

Ajouter un commentaire

Clique ici pour ajouter ton commentaire

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

luctus Aenean ut leo id, diam fringilla lectus

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest