Actu

Laits contaminés chez Lactalis, comment décrypter ce nouveau scandale alimentaire ?

lactalis

Le 2 décembre dernier, le gouvernement français imposait au groupe alimentaire Lactalis un rappel massif d’une partie de ses produits suite à des contaminations à la salmonelle. Plusieurs références de produits Lactalis, fabriqués sur le site de Craon, ont été rappelés. Les célèbres marques Picot, Pepti-Junior ou encore Milumel sont concernées. Retour sur un sujet d’actualité, les laits contaminés infantiles Lactalis, un nouveau scandale alimentaire de grande ampleur.

Lactalis, qu’est-ce que c’est ?

lactalis

Fondé en 1933, Lactalis est aujourd’hui le leader mondial des produits laitiers, et emploie plus de 70 000 personnes. Il est à l’origine de nombreux produits présents dans nos placards et réfrigérateurs. Par exemple, notons les célèbres camemberts Président, la mozzarella Galbani, le roquefort Société, la feta Salakis, le lait Lactel, les crèmes Bridélices, les yaourts La Laitière, ou encore Flamby (en collaboration avec Nestlé), ainsi que les lait infantiles Picot, Pepti Junior, et Milumel.

Jusque là ces dernières années, le groupe Lactalis faisait les gros titres des journaux pour sa collaboration houleuse avec les producteurs laitiers. Critiqué de toute part, beaucoup le considèrent comme un géant de l’industrie qui paye injustement les petits producteurs français.

Cependant en 2005, l’empire Lactalis n’arborait déjà plus une aussi belle image auprès des consommateurs. Une épidémie de salmonellose, provoquée entre autres par le lait Picot de Lactalis, causait l’hospitalisation d’une cinquantaine de nourrissons.

Focus sur l’affaire Lactalis

En décembre dernier, un rappel massif des laits infantiles Lactalis était exigé par l’Etat. Cette décision inattendue faisait suite à des contaminations de nourrissons par des salmonelles. Généralement, ces bactéries sont présentes dans les intestins de certains animaux. Nous les retrouvons ensuite dans des aliments contaminés pas ou peu cuits.

Les salmonelles provoquent des gastro-entérites aiguës. Une maladie qui peut sembler anodine. Pourtant, chaque année en France, elle est à l’origine de plus de 600 décès. Et, les premiers concernés sont les nourrissons et les personnes âgées.

Récemment, ce sont 13 nourrissons de moins de 6 mois qui ont été contaminés après avoir consommé un lait produit par Lactalis. Dès lors, le Ministre de la Santé a ordonné le retrait de 12 lots de laits infantiles contaminés, fabriqués par l’usine de Craon.

Le scandale ne s’arrête pas là…

L’affaire Lactalis n’est pourtant pas près de s’arrêter. Les lait infantiles Lactalis contaminés par la salmonelle sont plus nombreux qu’initialement annoncés. Les signalements de contaminations ont continué, poussant les autorités a demandé le retrait de 600 nouveaux lots.

Ainsi, le 11 décembre dernier, un père de famille porte plainte contre Lactalis pour mise en danger de la vie d’autrui, il sera le premier. Finalement, fin décembre, tous les produits élaborés par l’usine de Craon sont retirés des ventes, et le site de Craon est mis à l’arrêt.

Mais ce n’est pas tout, puisqu’au début du mois de janvier 2018, en faisant ses courses dans un magasin Leclerc, une mère de famille a trouvé un lot de lait contaminé en vente libre. Ce même lot était concerné par le retrait massif ordonné par l’Etat. L’enseigne Leclerc a admit avoir vendu ces produits malgré l’interdiction. Ce ne sera pas la seule. Auchan, Intermarché ou encore Système U ont reconnu cette vente illégale et dangereuse.

Nous vous recommandons: Une substance cancérigène détectée dans des biscuits pour bébés ?

Un dysfonctionnement évitable ?

Lorsqu’un produit est potentiellement contaminé, dans les 24 heures suivant cette annonce, il est théoriquement retiré des ventes. Pour cela, les grandes enseignes reçoivent des notes mentionnant la carte d’identité du produit. Ensuite, l’information est relayée dans tous les magasins de la chaîne, puis le personnel le retire des rayons. Enfin, le produit est mis de côté ou détruit.

Dans le cas présent, le dispositif n’a donc pas été réalisé correctement. Pour contrer ce dysfonctionnement, des milliers de contrôles et dispositifs ont été mis en place pour vérifier les rayons des grandes surfaces. Espérons que cela permette de mettre fin à ce nouveau scandale alimentaire.

Les produits exportés concernés

L’usine Lactalis a précisé que le lait contaminé a été exporté dans 66 pays, dont l’Algérie, le Maroc, la Grèce ou encore la Grande-Bretagne et le Pakistan.

Les quantités concernées par ce rappel massif sont énormes. Près de 7000 tonnes de produits selon le porte parole du leader mondial des produits laitiers.

Un premier cas de salmonellose a été détecté en Espagne, un autre est soupçonné en Grèce. Des alertes ont été lancées en décembre pour prévenir les fournisseurs et pays concernés.

Quelles conséquences ? 

Au total, 35 nourrissons ont été atteints par la salmonellose après avoir consommé un lait ou un produit élaboré par l’usine Lactalis de Craon. Parmi eux, 18 enfants ont été hospitalisés, aujourd’hui tous sont sortis de l’hôpital et se portent bien.

Tous les consommateurs sont appelés à vérifier les produits Lactalis qu’ils possèdent, afin de vérifier qu’ils ne possèdent pas des lots incriminés. Si c’est le cas, les autorités recommandent de les rapporter afin qu’ils soient détruits.

De nombreux enfants consommaient les laits infantiles vendus par le groupe Lactalis. Une liste de produits de substitution est disponible pour les parents concernés. Selon les recommandations de la Société Française de Pédiatrie (SFP), il est possible de substituer certains laits Lactalis. Vous pouvez opter pour des produits Guigoz, Modilac, Optima, Physiolac, Prémibio, et Priméa.

Enfin, n’hésitez pas à en parler à votre famille présente à l’étranger. Certaines informations peuvent mal parvenir, et des produits potentiellement contaminés peuvent être toujours consommés.

A lire également: Pourquoi l’Uvestérol D, un médicament pour enfants, a été suspendu du marché

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Partenaires

Pin It on Pinterest