Actu École à la maison Vie Familiale

Les 5 indispensables pour une salle de classe à la maison réussie

Découvrez le concours Ummacademy de Janvier, de nombreux gains à remporter pour vous et vos enfants ! 

Outre les crayons, les feutres et les feuilles, il y a bien 5 indispensables à avoir lorsque l’on aménage une salle de classe chez soi. Cela n’est nullement obligatoire, l’enfant peut très bien se contenter (et l’inspection également) d’une partie de la table du salon ou de la cuisine. L’environnement a néanmoins un impact très important puisque l’enfant s’épanouit et apprend dans celui-ci. Ainsi, s’il est à son goût, il aura l’envie d’apprendre. Les 4 indispensables qui vont suivre peuvent bien entendu ne pas obligatoirement figurer dans une salle de classe, mais peuvent être aménagés dans le salon, la cuisine ou même la chambre de l’enfant !

Les 5 indispensables pour une salle de classe à la maison réussie

 

L’étagère

C’est la première à ne pas manquer ! Et d’ailleurs, on ne pourrait la manquer. Elle est un gain de place et d’espace. L’idéal étant une étagère géante (sur tout un mur) afin que l’enfant puisse organiser ses affaires. Il peut y ranger autant ses manuels scolaires que les jeux dédiés à l’apprentissage : flashcards, jeux de société, cartes de nomenclature… Il pourra également y classer fiches de jeux, mais aussi livres de coloriage, et fournitures scolaires. L’étagère prend très peu de place et se fond parfaitement dans le décor. Libre à l’enfant de l’organiser comme il le souhaite et ainsi adhérer au rangement. Chaque chose aura sa place bien définie. Le jeune élève a besoin de repère, et l’étagère sera d’une grande aide. Il en existe de multiples et à moindre coût, certains parents fabriquent même la leur !

La mappemonde

Comment découvrir le monde sans sortir de chez soi ? Simplement avec une mappemonde. Ou un globe terrestre. Mais la mappemonde reste privilégiée puisqu’elle sera toujours à portée de vue de l’enfant, et ce dans son intégralité. Une image à laquelle est confronté au quotidien l’enfant est une bonne chose : s’il ne reste pas obligatoirement assis devant elle, il peut toujours jeter quelques coups d’oeil. La répétition amène à l’apprentissage. Plusieurs jeux peuvent s’orienter autour de la mappemonde, en interaction avec l’enfant : “Montre-moi la France”, “Quelle langue parle t-on en Irlande ?”, “Sur quel continent est situé le Maroc ?”, “Combien vois-tu de mers ?”… Ainsi le jeune élève retient sans souci, son cerveau ayant inconsciemment administré cet apprentissage, sans même qu’il puisse s’en apercevoir.

Le coin créatif

C’est le coin à ne pas oublier ! Le coin où l’enfant pourra s’exprimer sans consignes ni contrainte. Collage, gommettes, coloriage, réalisations en tout genre : permis ! C’est aussi l’endroit où il y développe sa personnalité en réalisant ce qu’il souhaite, mais aussi son autonomie en agissant seul et pour lui-même. Ce coin devra présenter tout ce dont un enfant a besoin, au delà des feutres et crayons de couleurs : strass, plumes, cartons, gommettes… Libre à son imagination ! Il pourra, par la suite, organiser et classer ses réalisations. Celle-ci pourront être exposées fièrement lors des inspections et ainsi démontrer les activités “extra-scolaires” que l’enfant peut faire avec plaisir.

Le corps humain

Il s’agit d’un essentiel à apprendre, et que l’on peut comprendre de façon la plus informelle qu’il soit : juste par le visuel. Ainsi on apposera, accroché au mur, un corps humain présentant les organes, et un autre présentant le squelette avec le nom des os. Cela est très parlant pour l’enfant qui peut ainsi s’identifier à ce qu’il voit. Comme la mappemonde, le fait de côtoyer physiquement ces deux supports chaque jour permet à l’enfant de s’instruire sans contrainte ni difficultés. Il peut également jouer avec le parent autour de ces outils : “où est ton foie ?”, “où est situé le tibia ?”, “Montre-moi avec ton doigt le chemin de la pomme lorsque tu la manges”… Ou seul, en manipulant et découvrant par lui-même, interrogeant lorsqu’il en ressent le besoin.

Le tableau

Celui-ci, il figure obligatoirement dans tous les foyers ! Que ce soit en IEF ou non, l’enfant dispose généralement d’un tableau effaçable. Dessin, écriture, coloriage, tout comme le coin créatif le tableau aide à s’exprimer et s’évader. Qu’il soit petit ou grand, il ne prend aucune place fixé au mur et ravi tout enfant de tout âge.

Chères Muslimette, vous l’avez évidemment compris, l’apprentissage se fait par ce qui nous entoure. Par ces supports à portée de vue, et de main, l’enfant apprend aisément et avec plaisir. C’est également une source de joie pour le parent qui, quelque part, s’appuie sur ces supports pour se décharger et ce sans aucun impact négatif pour l’enfant.

Disposez-vous d’une salle de classe à la maison ou d’un coin apprentissage ? Quel est pour vous l’indispensable dans ce dernier ?

Umm Nour, fondatrice des blogs Ummacademy, Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF. Mamans de 3 enfants instruits à domicile depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteur de 4 ouvrages.

A propos de l'auteur

Ummacademy

Umm Nour, fondatrice des blogs Ummacademy, Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF. Mamans de 3 enfants instruits à domicile depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages.

Ajouter un commentaire

Clique ici pour ajouter ton commentaire

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest