Actualités

Les réfugiés, ce peuple du monde abandonné

Le haut-commissaire de l’ONU a annoncé le chiffre exorbitant du nombre de réfugiés dans le monde en 2015. Un record sans précédent : 65,3 millions de vies humaines ont alors quitté leurs pays natals pour se réfugier dans d’autres contrées. Fuyant la guerre, les persécutions, les régimes tyranniques et la famine. Cette population est équivalente à celle de la France. Un monde en constant changement et il va falloir que certains l’entendent. L’Europe est désormais, un grand village qui doit accepter malgré elle, ces bouleversements culturels. Aujourd’hui, Muslimette Magazine vous en parle.

 

Un monde inégal, un monde sans frontières

Nous commencerons par cette citation du haut-commissaire aux réfugiés, Filippo Grandi qui a dit en commentant ce chiffre :

Nous vivons dans un monde inégal, il y a des guerres, des conflits et il est inévitable que les gens veuillent aller vers un monde plus sûr

Pas sur que cette phrase plaise à l’autre Filippo du parti Front National !

Les gouvernements du monde doivent prendre leurs responsabilités et on assiste là, à une paralysie de la politique mondiale. Personne ne sait quoi faire, ni comment arrêter cette vague de migrants ? Car en vrai, le monde ne contrôle plus ses frontières.

Des mesures et des directives devront être évaluées à leur juste valeur et les gouvernements devront se préparer à une meilleure logistique pour faire face à ce problème majeur et mondial, qui ne cesse de s’amplifier.

 

Le conflit syrien et les réfugiés africains

L’année 2011 marque le début du conflit . Les Syriens décident alors, de se rebeller contre le régime de Bachar Al Assad, un alaouite chiite, et contre le niveau de vie qui ne cessait de se dégrader dans un contexte particulier, celui du Printemps Arabe. Le cauchemar commence : des millions de gens tombent sous les bombes de l’armée syrienne, l’Amnesty International parle alors de crime contre l’humanité. C’est ce qui a poussé ces 4 millions de musulmans à rejoindre la Turquie et le Liban en priorité. D’autres ont choisi la Jordanie, l’Irak et l’Égypte en second choix. Et certains… l’Europe.

Quant aux noirs Africains, ils sont en fait les plus nombreux dans ces 65 millions de réfugiés. Dont les Somaliens qui fuient la misère et les conflits armés ou comme ceux entre musulmans et chrétiens en Centrafrique et au Nigeria avec le Boko Haram.

 

Le calvaire des migrants, une traversée à haut risque

7-min

Des milliers de migrants n’ont jamais vu la couleur de la terre d’asile qu’ils recherchaient, de ce monde meilleur tant rêvé. Pour certains, l’Europe représentait l’eldorado, la promesse et l’espoir d’une vie meilleure et surtout la fin d’un calvaire qu’ils fuyaient. Malgré cela, la traversée en bateau en a emporté plus d’un. Des enfants comme des adultes. Ces mêmes enfants, séparés de leurs proches et livrés à eux-mêmes, entre les mains des trafiquants narcotiques et des réseaux pédophiles, certes beaucoup ne sont pas morts, mais ne connaîtront et ne verront jamais cette terre tant espérée. Ces gens ont tout sacrifié, des familles entières comptaient sur eux mais en vain, ils sont partis pour ne plus jamais revenir, morts échoués sur une plage ou tout simplement disparus. Peu importe, ils ne les reverront plus.

 

À lire également: Incroyable histoire: Un jeune musulman syrien, restitue 150.000 euros trouvés, à la police

 

La France et la gestion de ses migrants

Pour continuer, dans le cahier des charges de ce monde inhumain. La France obtient une bonne place dans le palmarès. Ses migrants qui ont réussi a rejoindre le pays de Marianne, rêvent d’Angleterre, de Suède et d’Allemagne. Ils ont compris qu’ici, il n’y avait aucune perspective d’avenir, ni de papiers, ni couverts et gîtes et encore moins un bon accueil. Aucune gestion, ni logistique pour ces migrants. Ils ont pris place dans le camp tristement rendu célèbre que le gouvernement a nommé “la jungle”. En attente, et dormant dans des conteneurs aménagés ou des tentes que le moindre souffle de vent fort emporte, ils sont là ! Et se plaignent des conditions de vie mais rêvassent et aspirent à un autre monde: celui d’outre manche. Ils ont parcouru tant de chemin, et chaque jour, tiennent avec l’espoir d’une vie meilleure, qui alimente leurs déterminations sans faille.

Nous demandons à Allah qu’Il délivre le peuple syrien et tous les musulmans du monde des mains de leurs ennemis, qu’Il fasse cesser ces massacres épouvantables, qu’Allah rectifie leurs situations et leur donne la meilleure place ici-bas et dans l’au-delà. C’est certes Lui le Juge, Le Sage, Celui qui est capable de Tout, Le Gérant.

 

Zayneb Umm Adam

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

libero luctus velit, ultricies Praesent leo

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest