Santé

Mensonges sur le vaccin: et si on ne nous disait pas tout… (vidéo)

La vaccination est considérée depuis des décennies comme étant LA découverte de la médecine moderne, véritable rempart contre toute sorte de maladies, plus dangereuses les unes que les autres. C’est d’ailleurs pour cette raison que la grande majorité des gouvernements ont rendu obligatoires certains vaccins et en ont conseillés d’autres. Toutefois, il semblerait qu’une partie non-négligeable de ces vaccins que l’on nous vante comme étant indispensables à la prévention de maladies graves ne soient pas si sécuritaires et sans risque qu’on aimerait bien nous faire croire. D’incroyables mensonges sur le vaccin ont été révélés, le constat est accablant.

Un scandale qui dévoile de graves mensonges sur le vaccin

C’est en tout cas ce que révèle le scandale des vaccins au Royaume-Uni qui met en lumière plus de trente années de mensonges sur le vaccin.

Ce scandale, c’est celui d’un médecin américain, père d’un garçon autiste qui fait appel au “Freedom of Information Act 2000” pour avoir accès à des documents officiels confidentiels concernant les vaccins. Après des années d’attente, sept ans tout de même, alors qu’il aurait dû y avoir accès dans les 20 jours, il décide d’aller devant la justice pour que l’organisme des Centres Américains de Contrôle des Maladies lui fournisse enfin les documents demandés, ce qui fut fait par décision de justice malgré le refus de l’organisme.

Ces fameux documents, si difficiles d’accès, ont révélé des informations surprenantes provoquant ainsi un taulé médiatique de grande ampleur et pour cause, on y apprend que pendant 30 ans, les experts gouvernementaux:

-savaient que certains vaccins ne fonctionnaient pas du tout

-savaient qu’ils contenaient des substances dangereuses, notamment pour nos enfants, pouvant provoquer de graves maladies

-se sont mis d’accord pour cacher le danger de ces vaccins au grand public

-ont mis tout en oeuvre pour empêcher les études de sécurité, pourtant obligatoires

Ces documents révèlent également que certains vaccins contiennent des métaux lourds, maladies virales, mycoplasme, matières fécales, fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde et de polysorbate 80 (Agent stérilisant).

L’éditorialiste d’un grand journal américain “Denver post” se disait choqué du manque croissant de transparence de la CDC (Centre Américain de Contrôle des Maladies) quant à l’accès public de ces documents. Et pour cause, l’administration Obama compte changer la législation par rapport à cette transparence en entravant encore davantage la révélation de documents secrets et confidentiels en autorisant les organismes comme la CDC à ne pas les fournir, considérant ainsi ces documents comme “inexistants” alors qu’ils sont bien présents.

  mensonges sur le vaccin

Des dommages considérables sur notre santé

Mais le scandale sanitaire ne s’arrête pas là. Toute une série de mensonges sur le vaccin semble également avoir été découverte. En effet, on sait maintenant que l’organisme des Centres américains de contrôle des maladies a utilisé le prétexte d’une supposée pandémie du virus H1N1 pour tester sur l’ensemble de la population des vaccins qui se sont avérés être responsables d’une augmentation considérable de fausses couches et morts fœtales.

De plus, une étude canadienne a montré que le vaccin proposé pour lutter contre le virus H1N1, en plus d’être dangereux pour notre santé et parfois mortel (dans les cas des fœtus notamment), s’avérait en fait être totalement inefficace provoquant même l’effet inverse, c’est-à-dire qu’il augmenterait de manière considérable les risques de pandémie !

Le pire dans cette histoire, c’est que certains de ces mêmes vaccins, mal testés et composés d’adjuvants très nocifs, sont toujours des vaccins obligatoires aux États-Unis, plutôt inquiétant, n’est-ce pas?

La population américaine s’est donc littéralement faite abusée par la CDC qui ne semble pas avoir pour but premier la santé de ses concitoyens, comme cette organisation pourtant considérée comme une agence gouvernementale le prétend, si on en croit ces révélations tonitruantes.

Un scandale loin d’être anodin et ponctuel

Ce scandale ne doit pas nous faire penser qu’il s’agit d’un cas particulier et isolé, bien au contraire. En effet, la toxicité de certains vaccins à peine testés en laboratoire et directement mis sur le marché de la santé pour plus de rentabilité, d’économie et de productivité est un véritable fléau qui devrait cesser au plus vite.

Le grand nombre d’études montrant le lien évident entre certains vaccins et le développement de l’autisme chez l’enfant ne doit pas nous laisser indifférentes.

Lorsqu’on nous demande de faire vacciner nos enfants, il est de notre devoir de bien nous renseigner sur le vaccin en question, à savoir s’il est obligatoire ou seulement conseillé, mais également s’il a été testé convenablement en laboratoire. En effet, les mensonges sur le vaccin se semblent pas tous avoir été révélés, restons vigilantes.

Il est absolument inconcevable que l’industrie pharmaceutique, par souci d’économie et de rendement, réduise voire supprime les tests en laboratoire pour directement passer aux tests grandeur nature, c’est-à-dire sur nous et sur nos enfants plus particulièrement.

C’est pourtant ce qu’il s’est passé aux États-Unis avec le virus H1N1.

Le lobbie pharmaceutique, utilisant l’argumentaire systématique de la peur de la maladie ou de la contagion, semble beaucoup plus puissant que l’intérêt sanitaire de la population qui en est donc la première victime.

Restons vigilantes mes sœurs et ne nous laissons impressionner par ces soit-disant professionnels de santé qui, aveuglés par le profit, mettent en danger notre santé et celle de nos précieuses amanas.

[BONUS] Pas convaincues ?!

Jetez un œil à ce reportage surréaliste, regroupant plusieurs cas de personnes tombaient gravement malades voir handicapées, suite à une simple piqûre, censée les “mettre à l’abri des plus graves maladies”. Des preuves en images valent toujours mieux que des mots. Qu’Allah nous préserve de tout mal, ainsi que nos enfants !

Lisez aussi: Sclérose en plaque après un vaccin : l’Etat condamné à verser 2.4M€

5 Commentaires

Ajouter un commentaire

  • le problème aujourd’hui c’est que plus aucun laboratoire ne vend les vaccins obligatoires seul… Mtn tout les vaccins obligatoires et conseillé sont rassemblé dans la même piqûre 💉

  • Salem 3aleykoum Je narrive pas à cliquer sur le lien oukhty Quels sont donc les vaccins obligatoires ? BarakhAllahoufikoum

  • Salam bien sûre on s en doute bien Tout ce qui sort du gouvernement n est que mensonge C est un hostilité d argent rien de plus Et quand on nous dit que c est gratuit c est pour nous faire passer pour des cobayes …..

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Partenaires

Pin It on Pinterest