Actualités

Que deviennent nos photos publiées sur Facebook et autres ?

que deviennent nos photos sur Facebook

Facebook, Twitter ou encore Instagram, les réseaux sociaux attirent de plus en plus de membres, de tout âge. Nombreuses sont les Muslimette inscrites sur Facebook et autres. Chaque jour, plusieurs publications sont mises en ligne, certaines anodines, de simples phrases, anecdotes ou encore de beaux rappels. Mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois, des photos personnelles sont publiées sur les réseaux sociaux. Pensant être protégées, beaucoup d’entre nous n’offrent l’accès de leur compte qu’à un groupe restreint de personnes. Nous n’avons pas toujours conscience des risques encourus en éparpillant nos informations personnelles sur ces sites. Nous allons découvrir qu’aucune garantie n’existe sur la non diffusion de nos photos et publications personnelles. Concrètement, une fois publiées, que deviennent nos photos sur Facebook ? Une affaire à suivre avec beaucoup d’attention. Chères Muslimette, prenez garde aux réseaux sociaux et à tous leurs abus !

 

Que deviennent nos photos sur Facebook ?

que deviennent nos photos sur Facebook

En Août 2014, une petite tempête vient s’abattre chez les utilisateurs des réseaux sociaux. Une jeune blogueuse mode vient de faire part de sa surprise sur le célèbre réseau social Facebook. En mars 2012, elle avait choisi de publier sur son blog et sur sa page Facebook une de ses photos personnelles. Bien mauvaise idée, puisque près de 2 ans plus tard, elle retrouve cette même photo imprimée sur un tee-shirt commercialisé dans une grande surface Casino.

Après avoir raconté son histoire via sa page sociale, cette blogueuse mode est contactée directement par le groupe Casino. Leur explication est claire, les tee-shirts ne dépendent pas de leur entreprise, mais d’un “fournisseur se trouvant à Paris … qui a acheté la photo auprès d’un graphiste indépendant”. La jeune blogueuse ajoute que celui-ci lui aurait proposé “une indemnisation” à l’amiable, relativement faible, qu’elle admet avoir refusé.

Quel étonnement, comment une photo personnelle d’une utilisatrice de ce célèbre réseau social peut-elle être exposée ainsi, et surtout vendue dans une grande surface ? Un vol, un deal, découvrons ce que deviennent nos photos sur Facebook !

que deviennent nos photos sur Facebook
Vos photos peuvent vraiment se retrouver là où vous n’y penserez jamais. Soubhanallah!

 

Les conditions d’utilisation abusives de Facebook

Comment le géant Facebook peut-il agir aussi librement et abusivement avec nos données personnelles ? Un juriste de San Francisco, Austin O’Flynn, spécialiste des nouvelles technologies, nous éclaire un peu plus sur ces abus. Selon lui, les conditions d’utilisation de Facebook vont trop loin. Ces fameuses «CGU» ne vous disent rien ? Plus clairement, il s’agit des textes et autres documents que nous ne lisons pas toujours, mais qui nous obligent à accepter plusieurs exigences pour accéder à l’ouverture d’un compte. Ces mêmes exigences demandent entre autre que nous cédions nos images. En validant notre compte, nous ne réfléchissons pas toujours à tout ce que cela implique. Deux principaux problèmes sont à déplorer.

  • Selon Facebook, nous sommes propriétaires des photos que nous publions. Ce que nous savons moins, c’est que nous leur donnons le droit de les exploiter à des fins commerciales. Il n’existe aucun moyen d’empêcher cela. Le célèbre réseau social a également le droit d’accorder une licence d’exploitation de nos photos à une société diverse. A titre d’exemple, rien ne les empêche de vendre une de nos photos personnelles à un vendeur de voitures afin qu’il réalise une affiche avec.
  • La solution pourrait être toute trouvée, fermer son compte. Sauf que même après fermeture, Facebook garde les droits d’exploitations de nos contenus publiés. D’après le fondateur Mark Zuckerberg, le but d’une telle démarche viserait à ce que nos contenus ne soient pas effacés sur les pages de nos amis. En réalité, rien n’empêche le réseau social d’accorder, là aussi, des licences d’exploitation de nos photos à des sociétés extèrieures. 

 

 A lire aussi: Ce que cache Facebook dans ses conditions générales.

 

Ce n’est pas le seul réseau social concerné

Ces licences d’utilisation très larges ne sont pas propres au réseau social Facebook. En effet, la plupart de ces sites et plateformes de partage de contenus prévoient ce type de conditions. Ainsi, ce qui pourrait paraître au départ comme une simple permission d’utilisation n’est autre qu’une cession de nos droits et de nos informations personnelles.

 

Nos conseils aux Muslimette utilisatrices de Facebook

– Modifiez les paramètres de confidentialité de vos profils pour que vos amis uniquement puissent voir vos publications et vos informations personnelles.

– Ne publiez jamais vos photos personnelles sur les réseaux sociaux. Sinon, vous prenez le risque qu’elles soient exploitées par n’importe quel individu, aux quatre coins de la planète.

 

Vous l’aurez compris les Muslimette, nous savons désormais ce que deviennent nos photos sur Facebook. Publier nos informations personnelles via ces réseaux peut donc avoir des conséquences et répercussions graves. Diffuser sa vie privée est un risque non négligeable que beaucoup d’entre nous prennent en publiant notamment des photos. Autant dire, qu’une fois de plus, nous allons y réfléchir à deux fois avant de créer un compte sur ces différents sites.

 

Sur le même sujet: Sœur ensorcelée, à cause de ses photos sur Facebook

A propos de l'auteur

Oum Bilal

2 Commentaires

Clique ici pour ajouter ton commentaire

  • Salem aleykoum tres bon article pour ma part je n’ai jamais été tres attirer par les réseaux sociaux je trouve sa dangereux et sans pudeur de raconter sa vie à tous le monde et pire encore d’afficher ses photos personnelles de sa familles c’est vraiment du n’importe quoi .alors oui faites attention toutes surtout si vous avez aussi des enfants en âge d’accéder à ce genre de réseaux
    Barakallahou fikoum

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Praesent nec dolor porta. sit tempus non risus odio libero nunc

Tu veux lire l'arabe ?

Et dire enfin adieu à la phonètique ?

OUI, Je veux lire l'arabe

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest