Actualités

(Témoignage) : “Comment l’état, sans raison, m’a enlevé mon fils” 

placement

Vivre dans l’insouciance, vivre sereinement, sans être sur le qui-vive, sans se sentir étranger dans son propre pays, est-ce encore possible en France ? La réalité est là, claire et manifeste. On ne compte plus les signalements mensongers, les dénonciations calomnieuses, pour arriver à l’irréparable, l’éloignement de nos enfants, le placement en foyer, les visites surveillées. Découvrons ensemble le témoignage d’une de nos sœurs. Des mots déchirants, qui font écho à tous les faits divers que nous entendons un peu plus chaque jour. Si un doute perdurait encore pour certaines, maintenant il n’y en aura plus…

 

Placement en foyer, le témoignage 

placement

السلام عليم و رحمةلله و بركاته

Je souhaite par ce témoignage mettre en garde mes sœurs contre un grand danger qui se propage aujourd’hui en France et dont on en entend rarement parler et pourtant il s’est accru c’est dernières années de façon très inquiétante !

 

Vos enfants mes sœurs, vos amanas sont en danger !

Ce pays arrache nos enfants de nos foyers, nous retire leur garde pour de simple suspicion de radicalisation et sur la base d’aucune preuve ! Pour d’autres ce sont des mesures d’AEMO (Assistance Éducative en Milieu Ouvert), où une MJIE (Mesure Judiciaire d’Investigation Éducative) etc..

Sachez juste une chose, cela commence toujours par une remontée d’incident, un signalement ou une dénonciation faites par un enseignant, un médecin, un proche, (même un voisin) ect.. Ensuite le procureur de la république établit un signalement et en moins d’une semaine vous vous retrouvez devant un juge des enfants, ce qui bouleversera votre vie et celle de vos enfants à tout jamais.

Une fois que vous rentrez dans le système, vous ne sortez plus jamais du système et ils auront la main mise sur vos enfants et ne vous lâcherons pas jusqu’à leur majorité. Votre vie va être étalée vous aller devoir justifier de tout, on va vous mépriser, vous humilier devant vos enfants, on vous imposera des travailleurs sociaux, des pédopsychiatres etc… que vous devrez rencontrer fréquemment, qui viendront chez vous à vous dire comment agir avec vos enfants et comment pratiquer votre religion.

J’apporte ce témoignage et je vais vous donner des exemples d’accusations et d’arguments qui ont fait qu’aujourd’hui, mon enfant est placé dans un foyer, afin que vous vous rendiez compte que cela peut arriver à n’importe qui ! On m’a souvent répété « Mais non, on enlève pas des enfants à leur parents sans excuses, il y a forcément une bonne raison ! »

C’est pourquoi, j’ai décidé de briser mon silence qui a longtemps était dû à la honte que je ressentais, la honte de ne pas avoir pus protéger mon enfant, et je pense que c’est pour cela qu’on en entend pas parler, surtout dans notre communauté et j’invite mes sœurs fiLlah à témoigner de leurs expériences afin de mettre en garde contre ce fléau.

Sachez aussi que les tribunaux pour enfants sont la seule juridiction où l’on prend des mesures judiciaire sans preuve et sur la base de simple soupçons ou inquiétudes, ne respectant pas le principe du contradictoire et la présomption d’innocence sous prétexte de préserver les enfants d’une mise en danger éventuelle.

~

Je me présente, on va m’appeler Charlotte afin de préserver mon anonymat, comme vous l’avez deviné je suis d’origine française et ne suis pas née musulmane. Je me suis convertie el hamdulillah à l’âge de 27 ans et mon fils en avait 6, j’étais une maman célibataire. Je suis aujourd’hui mariée el hamdulillah, qu’Allah préserve et récompense mon époux.

Je suis le Coran et la Sunna selon la compréhension des pieux prédécesseurs et je me désavoue de toute forme d’extrémisme en religion et d’idéologie ou d’actes terroristes, pour précision je porte le jilbeb et sauf ce vêtement qui indique que je suis musulmane je vis ma foi en toute intimité.

A lire aussi : Après l’interdiction du Niqab, la France va t-elle oser interdire aussi le hijab ?

Tout à commencer par un coup de téléphone de la directrice de l’école m’informant qu’elle avait fait une remontée d’incident auprès des services sociaux pour des bagarres à l’école, alors que ni elle ni la maîtresse ne m’avaient jamais convoqué auparavant, c’était la première fois.

J’ai étais suite à cela convoquée par les services sociaux dans leurs locaux accompagnée de mon enfant, à l’issue de cette entrevue on m’a dit qu’ils ne donnaient pas suite de cette remontée d’incident. Et pourtant, quelques jours à peine je reçois une convocation au tribunal pour mise en danger de l’enfant.

Tout à était très vite, le juge des enfants à requis une MJIE (Mesure d’Investigation Éducative) qui est une enquête de 6 mois pour suspicion de radicalisation et isolement de l’enfant et moi même. J’avais des rendez vous à domicile avec des travailleurs sociaux à qui je devais raconter dans les moindres détails ma vie privée, ma conversion à l’Islam, mon enfance et même le déroulement de mes journées ou l’usage de mes finances etc..

J’avais également des rendez vous avec un psychologue et un pédopsychiatre qui devait établir un profil psychologique pour mon enfant et moi même. Les rendez vous étaient tellement nombreux que j’en avais chaque semaine avec différents intervenants. Une des éducatrice spécialisée chargée d’enquêter et d’établir un rapport au juge m’a même dit qu’elle savait que je n’étais pas radicalisé mais qu’ils ne pouvaient pas me « lâcher » comme ça, tout leur rapports était donc à charge contre moi et c’est habituellement la politique de l’assistance éducative.

Ils m’ont accusé d’être isolée et d’isoler mon fils sous le seul motif que je ne le laissait pas participer à un voyage scolaire. Je vais résumé la suite afin d’éviter certains détails pour préserver mon anonymat. Une interdiction de sortie de territoire a était posée à l’encontre de mon fils et un placement en urgence a était requis, puis un placement dans un foyer pour une durée de un an.

J’ai demandé à ce qu’on respecte son régime alimentaire et qu’il mange exclusivement de la viande halal et ils m’accusent aujourd’hui de le mettre en danger, que cela engendre des problèmes de santé (qu’il ne mange pas suffisamment, qu’il est angoissé à chaque repas car il ne mange pas comme les autres etc..), allant même jusqu’ dire que je fais souffrir mon enfant car je suis intransigeante sur son régime alimentaire, ils refusent que j’apporte de la viande ou même que je la finance.

Également : Non ma fille, tu n’iras pas à l’école

Ils prétendent également que mon enfant est extrêmement retissant à s’accommoder des coutumes de la France car il refuserait de manger avec des couverts. J’ai des droits de visite chaque semaine en présence d’une tiers personne dans un lieu neutre, dans leur rapports le foyer prétend que lors des retours des droits de visite, mon fils est joyeux et excité et que le discours religieux est omniprésent, et cela même si je ne lui parle jamais de religion lors de nos rencontres surveillés, ma seule présence en serait la cause et le bouleverserait.

Ils ont refusé sur ces seuls motifs une évolution de mes droits de visite et refusent que je reste seule avec lui, à ce stade ils vont très certainement demander un renouvellement de son placement en foyer qui peut aller de 6 mois à 2 ans et Allah est plus savant. Récupérer mon enfant est un combat avec l’aide d’Allah qui ne fait que commencer ! Et le secours est auprès d’Allah ! Mais je vis chaque jour avec le cœur vide et la douleur de ne plus avoir mon enfant auprès de moi. Qu’Allah m’accorde une issue favorable !

Voilà mes sœurs les motifs qui justifient un placement en foyer ou en famille d’accueil ; des suspicions de radicalisation et d’isolement et ce ne sont que des soupçons sur la base d’aucune preuve. Il faut savoir aussi que les services sociaux sont sans aucun scrupule, ils vous manipulent allant jusqu’à la calomnie, ce sont eux qui prennent les décisions, le juge ne vous rendra pas vos enfants sans leur accord, et comme un placement d’enfant leur rapportent énormément d’argent surtout dans la durée cela n’est pas dans leur intérêts d’être favorable pour que vous les récupériez.

Alors je n’ai qu’un seul conseil; fuyez ! Soubhanallah prenez vos amanas et quittez ce pays avant de ne plus pouvoir en sortir ! Accomplissez la hijra et cessez de la retarder ! Même sans argent partez ! La condition de la hijra est de posséder qu’une monture et même s’il est conseillé d’avoir de quoi subvenir à vos besoins, alors cessez les dépenses inutiles, économisez et partez au plus vite comme si votre vie et celles de vos enfants en dépendaient, car là c’est votre religion et la leur qui en dépend et cela a plus de valeur que vos vies et celles de vos enfants !

Mon cas n’est pas isolé et ne laissez pas sheytan vous faire croire que cela ne vous atteindra pas, même en faisant l’instruction en famille vous n’êtes pas à l’abri car les services sociaux passent à domicile tout les deux ans. Cela touche même des familles musulmanes « non pratiquantes », des sœurs non voilée et les convertis sont malheureusement les premiers à être stigmatisés, car leur changement de religion “perturberait leurs enfants”.

Oui il y a des droits en France comme la liberté de culte ou de changer de religion, d’inculquer une religion à ses enfants, mais ces droits vous seront reprochés sous prétexte que vos enfants en sont perturbés !

Partagez au maximum ce message afin de mettre en garde et éveiller les consciences !

Qu’Allah préserve notre religion et la religion de notre famille et de nos enfants.

Qu’Allah nous facilite à accomplir la hijra avec sincérité et nous préserve des troubles de ce pays.

 

Le mot de la fin

La situation de notre sœur n’est pas un cas isolé. Aujourd’hui en France, bon nombre de familles de notre communauté vivent des situations similaires, placement en foyer notamment. N’attendons pas que cette situation nous touche, et écorche les nôtres. Plutôt faisons les causes pour vivre plus sereinement, pour assurer un avenir meilleur à nos enfants, qui sont la Oumma de demain.

Nous demandons à Allah’aza wadjal d’accorder une issu favorable à nos frères et sœurs éprouvés dans cette situation.

Qu’Allah nous facilite la Hijra, et nous maintienne en Terre d’Islam. Invoquez pour votre sœur afin qu’Allah lui rende ce qu’elle a de plus précieux dans ce bas-monde !

N’hésitez pas également mes sœurs à laisser des messages de soutien à notre sœur à travers les commentaires. Dans ce genre d’épreuve vous savez à quel point des mots doux, des rappels, des invocations… peuvent apaiser le cœur de l’éprouvé.

Qu’Allah vous récompense !

 

A lire aussi: Islamophobie : “Vous, je ne vous soignerai pas !” – Témoignage

22 Commentaires

Ajouter un commentaire

  • bonjour charlotte! ton témoignage m’a bouleversée!! sache que s’il n’y avait pas de greffier lors de ton audience(c’est écrit sur le jugement normalement),tu peux faire annuler le jugement,car toute audience civile sans greffier(meme en assistance éducative) est nulle et non avenue,ce qui rend toute décision du juge illégale!! de plus,à la prochaine audience,signale immédiatement qu’il n’y a pas de greffier si c’est le cas! s’il y a greffier mais que le placement est prolongé,fais appel de la décision!! pour le régime alimentaire de ton trésor,cela fait partie de ses droits fondamentaux(tu as l’autorité parentale,l’ase n’a que la garde provisoire,il ne faut pas confondre!!). Demande à l’ase d’avoir accès à l’intégralité de ton dossier(y compris les mails internes),c’est ton droit le plus strict(loi informatique et libertés). Dans ton dossier,note tout ce qui est faux et que tu peux prouver sans équivoque;tout ce qui est faux et que tu peux prouver,inscrit le en faux(la procédure est simple et gratuite. Previens les services sociaux incriminés de l’inscription en faux:ils ont 1 mois pour prouver leurs dires. s’ils restent silencieux,cela vaut acceptation de l’inscription en faux(ils acceptent avoir menti),et là tu peux contre-attaquer pour placement abusif d’enfant mineur! n’hésite pas,rends coup pour coup,meme si tu les entends te dire”vous vous réfugiez derrière vos droits”! la liberté de culte existe en france,alors bats toi pour ton poussin et toi! sache aussi que ton petit a droit à avoir un avocat,meme mineur,SURTOUT s’il demande à rentrer à la maison!! j’espère avoir pu t’aider un peu,ne lache rien!!!surtout prends un avocat(ne JAMAIS aller en audience sans avocat!). Courage,écris moi si tu as besoin,je t’aiderai de mon mieux. ANNE-“setja”

  • salam aleikum, je me joins à tous les commentaires et invoque Allah afin que notre soeur retrouve son fils vite! ils s attaquent aussi aux ados avec une mesure “d aide” jeune adulte! j ai fuie la France pour ma fille. qu
    est devenue notre soeur et son enfant svp des news

  • Assalamu aleyki wa ramatu Allah y wa barakatuh okthi je vit un peut comme toi la même situation j’ai u aussi une mesure éducative depuis que ma fille et bébé jusqu’à maintenant seulement sa empirer le juge à décider de placer ma fille agee seulement de 29 mois alors qu’elle a encore besoin de sa maman ces honteux pendant si tu souhaite qu’on partage sur ce sujet n’hésitez pas à me contacter les sœur concerner qu’Allah nous facilite et nous accorde la patience et la victoire

  • As salam aleykom wa rahmatullahi wa barakatu. Qu’allait t’accorde la patience face à cette épreuve. Comme notre prophète disait (pbsl): allah éprouve ceux qu’ils aiment . Alors garde espoir car dieu t’aime et après toute difficulté allah apporte la facilité.

  • Salam aleykoum oukhti ce témoignage ma simplement déchiré le cœur… tt ses pervers se sont liée pr mettre à genou cette noble religion mais comme le dit le verset 83’84 S28: l’heureuse fin appartient aux pieux. Alor ne jamais désespérer, et comme le dit nôtre prophète Saws , les gens les plus éprouvé sont d’abord les Prophètes, puis viennent ensuite les hommes vertueux, les uns après les autres dans un ordre dégressif. Chaque homme est éprouvé selon le degré de sa foi, et les épreuves ne quittent pas le serviteur jusqu’à ce qu’il marche sur la terre sans avoir le moindre péché. » Alor patiente ma sœur et fai entièrement confiance à Allah le plus puissance, moi g vie en Afrique dans un pays musulman et ses choses n’existe pas chez ns et g demanderai à tt musulman de faire la Hijra.. laissez ses pervers entre eux. Salam

  • Salamou aleykum wa Ramatallahy wa barakatuh

    Qu Allah vous préserve et protège ton enfant.
    Qu Allah te donne la force à surmonter cette épreuve.
    Qu Allah vous accorde une belle part ici bas et dans l au delà.

    Qu Allah facilite et accorde une issue favorable à tout nos frères et sœurs eprouvé et victime d une injustice.

    J’espère bi idni Llah que tu retrouveras ton enfant très bientôt
    Courage ma sœur
    Fi Amani Llah
    Ta sœur oumsouleyman

  • salam aaleykom. qu’Allah te facilite et apaise ton coeur . ALLAH ISAHEL QU’ALLAH te permette de retrouver ton fils très vite incha ALLAH et j’espère que c’est déjà le cas. Allah ihefdek wa djami3 AL mouslimin ❤

  • Salam anlaykum ma sœur soit forte car AllAHU est toujours là et ne baisse jamais les bras tout nos prières sont avec vous qu’Allah vous bénis et facilite tes vœux de bonheur inshaallahu amine courage .

  • السلام عليكم ورحمة الله وبركاته أختي ،Qu’الله سبحانه و تعلى te facilite et t’allège cette grande épreuve.اللهم رحمتك أرجوفلا تكلني إلى نفسي طرفة عين ، وأصلح لي شأْني كلَّه لا اله الا أَنْت .

  • Slm alykoum ma sœur, je pleure pour toi, j’ai lu ton message en plusieurs étapes tellement les larmes m’envahissaient non pas parce que j’ai de l’empathie mais parce qu’ayant moi même été placé, je n’ai jamais fait confiance au système.
    Et un jour qu’une période très éprouvante arriva, suite à 5 mois d’hospitalisation je me suis retrouvée sous leur coupe et sobhanlah je voyais clair dans leurs intentions (médecins, éducatrice, psy, nourrice) bref j’ai tout fait pour sortir de leur griffes, jusqu a cacher ma religion du moins la pratique, car il savait que j’étais musulmane, et faire mentir mon enfant de 4ans à l’époque. J’ai répondu aux critères légaux comme choisir une psy pour mon enfant avant qu’ils m’imposent la leur, ou leur dire ce qu’il veulent entendre.
    Jusqu’à leur échappé El hamdullilah.
    Mais que ce soit avec nos enfants, en entreprise ou n’importe où, l’islamophobie nous harcèle de toute part.
    Personnellement je souffre en attendant la libération éternelle.. Et j’espère que tout ça ne va pas trop durer, la seule et unique arme que j’ai ce sont les invocations et l’on sait tous sa puissance.
    Je n’ai réussi à me défendre que comme ça, et c’est le meilleur conseil que l’on peut donner, supplier Allah soir et matin, et quand on perds l’espoir en lui, ne pas oublier comme il m’a répondu un jour ou je ne croyais plus à son secours,” que ceux qui desesperent d’eux même qu’ils ne désespère pas de ma miséricorde..
    Ma sœur crois moi, j’ai invoqué Allah pour toi aussi fort que pour moi, je te souhaite beaucoup de courage et n’oublie pas que si tu es éprouvée c’est que tu as la foi.
    Pardonne moi si mes mots ne tappaisent pas..
    Et qu Allah nous facilite nous guide et nous protège amin

  • Assalum alaikum wa rahmattullahi wa barakatuh

    Je traverse une épreuve similaire ici à Londres.
    J’avais fait la hijra. On est rentrés cet été avec nés quatre enfants afin qu’ils puissent voir leur père ( plus musulman).
    Il est vrai que cela n’arrive pas qu’aux autres et que oui sous prétexte de protéger les enfants on nous les retire.
    Les gens qui se leurrent encore en pensant que ces criminels ( assistance sociale, juges…) Ont besoin de raison alors qu”Allah les guide. Ameen.

    Al hamdulilallah dsns mon cas j’ai eu une relation raisonnable avec les services sociaux, le juge n’est pas mal. Mais c’est parce que les douas les vôtres et celles de frères et sœurs sont puissantes. Alors narretez pas faire des douas.
    Je suis encore en instance de justice. Cela fait plus de sept mois. Al hamdulilallah alaa kulli haal mais je place ma confiance en Allah. Al hamdulilallah.

    C’est clair que la hijra est nécessaire. Il ne faut pas se plaindre lorsque ces choses nous arrivent. On ne nous aime car nous sommes musulmans alors pourquoi s’imposer ?

    Qu’ Allah nous protège, guide et pardonne. Ameen.

    Voici mon email: charlotte, tiens moi au courant si tu veux bien sûr.
    Mail retiré : ne laissez jamais votre email sur internet

    Assalum alaikum wa rahmattullahi wa barakatuh

  • Salam alayki meskina pour la soeur je viens de être maman et sa ma fait de la plein de lire son témoignage que allah lui raffermi ses pas et lui donne force et courage et surtout patience je en doute pas que sa doit être difficile souhbuallah de surmonté un enlèvement dans notre société surtout pas la société que allah nous préserve et nous sort de toute cette situation que chaque musulman (e) vie amine et que un jours tout ça s’arrête inchallah kheir et que on ce retrouve auprès de allah et que notre religion sort victorieuse ici bas et l’au-delà amine que allah te facilite ma soeur et aide à retrouve ton fils .salam alayki

  • Salam Aleikoum
    Oh comme je compatis, je me suis convertie récemment, alors que j’ai déjà une AEMO sur le dos, la première question que l’éducatrice m’a posé est de savoir si je porte le voile. Afin de préserver ma famille, je ne fais que m’attacher les cheveux, j’évite même de prier en présence de mon fils, pour qu’il n’en parle pas aux différents intervenants.
    Je me sens comme écartelée entre ma foi et ma vie.

  • As Salam anlayki ma soeur. Allahu musta’ane. Inna lillah wa inna ilayhi rajioune. Soubhanallah Qu’Allah te vienne en aide, te préserve ainsi que ton fils, te prépare une maison dans le paradis. Qu’Allah refermisse ton coeur dans sa religion. Bi idhni llah Allah te rendra ton fils. Patience ma soeur et Allah te récompensera, te donnera encore meilleur. Tu sais on sera toujours éprouvé ma soeur plus le degré de la foi monte plus les épreuves augmentes. Garde la foi ferme et remet toi en Allah le doux, le bon en épreuve. Baaaraka Allahu fiki pour ce témoignage. Je te soutien ma soeur. Je ressens encore la frustration de rester d’avantage ici, ça fait peur tout ça soubhanallah. Qu’Allah nous permet de faire la hijra amine.

  • Salam alayki wa rahmatuLlâh wa barakatuh, je n’ai pas connu encore la joie d’etre mere mais je compatis grandement a la souffrance que tu peux ressentir, je demande a Allah de te delivrer de cette épreuve ainsi que tous les soeurs et freres et qu’Il t’accorde la patience et la persévérance, vraiment cela m’attriste profondément… SobhanaaLlah comment on peut en arriver la? Comment osent-ils? N’ont-ils pas de coeur? Comment arrivent-ils a dormir sur leurs deux oreilles la nuit? La hawla wa quwata illah biLlah! Qu’Allah les guide! Sois forte ma soeur ne baisse pas les bras Allah azawajel est avec les endurants je pense a toi et a tout ceux qui souffrent de cela qu’Allah appaise vos coeurs et vous assiste !

  • QuAllah t’accorde très chère soeur la force de patienter,amiin! Derrière un mal il y’a un bien! Je pense très fort a toi ! Douaas inchaa Allah! Continue a invoquer le Tout Puissant car il est le Plus Juste des Juges!

  • Selem Waleykoum wa rahmatoullah wa barakatou ma chère sœur en te lisant jen ai eu des larmes.Qu Allah apaise ton coeur de maman et taide dans cette épreuve qui est très douloureuse pour une maman .jai scolariser mes enfants dans une école privée musulmane car je me rends compte que la religion dérange beaucoup.Maman de 3 enfants je te soutient et fait douas pour toi ma chère sœur Qu Allah te facilite cette épreuve

  • As salam aleykoum wa rahmatoulah wa barakatu ma chère soeur filah. Qu’Allah te raffermisse comme il a raffermit le coeur de la mère de Moussa (as). Je n’ai pas d’enfant mais je compatis du plus profond de mon être. la bonne fin est au pieux, qu’Allah soit satisfait de toi dans cette épreuve que seuls ceux qui la vivent peuvent en mesurer la lourdeur. Avec toute ma fraternité. Fi amani Allah.

Muslimette sur votre mobile. Cliquez !

Partenaires

Pin It on Pinterest